AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 bridget (TTR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: bridget (TTR)   Jeu 17 Mar - 23:25

BRIDGET MACMILLAN
a dream is a wish your heart makes


CARACTÈRE
Bridget est de ces gens foncièrement gentils, des rares qui n'ont aucune idée derrière la tête quand ils font quelque chose de généreux ou attentionné. C'est une crème et quand on couple cela à une certaine naïveté, un romantisme nourri aux romans à l'eau de rose et et à la filmographie de Hugh Grant, on obtient une personnalité attachante, mais dont il est facile de se moquer. La rouquine a conscience de ne pas être la plus intelligente et a toujours été un peu mal à l'aise de cela, même si elle possède un certain esprit logique et ce côté pragmatique qu'ont les enfants ayant grandi dans la pauvreté. Elle mise donc beaucoup sur son charme naturel. Créature sociable et solaire, la séduction est une sorte d'instinct chez elle, c'est sa manière d'interagir avec les autres, en particulier les hommes. Ce n'est pas par cruauté ou désir de jouer, c'est simplement sa façon d'être. Inutile de dire que cela lui a joué des tours.

▬ âge : 25 ans
▬ nationalité : britannique
▬ métier : secrétaire
▬ habite à : brixton
▬ orientation sexuelle : hétérosexuelle
▬ statut : célibataire (et coeur d'artichaut)
▬ groupe : oyster card
▬ avatar : holland roden

AUJOURD'HUI
Après avoir quelque peu trimé, entre petits boulots douteux et fin de mois difficiles, Bridget s'est finalement trouvé un poste stable, chez Apple qui plus est ! Sa soeur était un peu sceptique qu'elle se trouve un tel boulot, mais le culot - ou la naïveté - paie. La jeune femme est donc la secrétaire de Mr Wagner et utilise sa bonne mémoire et son sens de l'organisation pour gérer ses trajets et ses réunions. En effet, même si elle n'est pas la plus brillante des jeunes femmes, Bridget est sérieuse dans son travail et le fait bien. Elle est donc plutôt satisfaite de sa vie tranquille, même si bien sûr, elle recherche toujours le grand amour et n'a pas abandonné l'idée d'écrire un jour ses mémoires de citadine aventureuse.

EN 2005
En sortant du lycée avec des notes convenables, mais loin d'être excellentes, Bridget se décide à suivre une formation de secrétariat et comptabilité, sur les conseils de son aînée et sa mère, qui dans un instant de sobriété lui fait part de sa grande fierté. C'est un choix sûr, qui devrait lui assurer du travail, même si ce n'est que chez le bookies du coin. Mais l'imagination romanesque de miss MacMillan fait qu'elle continue à rêve d'une vie plus glamour, plus intéressante. Mais elle ronge son frein, faisant quelques ménages, étudiant plus ou moins régulièrement et s'occupant de sa fratrie avec le même amour et la même gentillesse qu'à l'accoutumée.

EN 2009
Etre la deuxième née d'une large fratrie n'est pas tous les jours faciles, surtout quand on a une grande soeur un peu bourrue et autoritaire. Bridget comprend bien qu'elle n'a pas le choix, leur père étant décédé il y a quelques années et leur mère buvant ses démons au bar du coin plus qu'elle ne travaille. Parfois, elle aimerait être comme les autres filles. Alors, elle les imite, quand elle peut se libérer du baby-sitting des petits, cherchant la sympathie des garçons. Mais elle s'ennuie un peu et trouve ses options limitées. Un jour, elle mènera une vie de princesse, elle en est persuadée !

AARON GRAYSON ─ crush
Aaron est un scientifique, un nerd, un homme marié aussi, mais surtout un Grayson tout ce qu'il y a de plus normal, c'est à dire franchement attirant pour Bridget qui ne cesse de penser à lui depuis qu'il a eu le malheur de lui prêter un stylo et de lui offrir un sourire en plus. Et puis Aaron est différent des autres hommes au travail, il ne passe pas leur entrevues la tête plongée dans son décolleté alors, forcément, elle se sent plus écoutée, considérée, ce qui l'a poussée à lui rendre toute cette bienveillance en multipliant les gentilles attentions à son égard. Bridget lui apporte souvent son café le matin et en début d'après midi, ils papotent même un peu parfois. Aaron, fort de son incapacité à comprendre les rapports sociaux, ne se doute pas une seconde de l'effet qu'il provoque sur la demoiselle, la trouvant simplement gentille, voire attendrissante. Mais Bridget ne se laisse pas abattre et vu le dragon qui lui sert de femme, qui sait, peut-être aura-t-il un jour besoin d'une jolie épaule sur laquelle pleurer ! Ou, du moins, il finira bien par voir combien la douceur de la rouquine peut lui apporter.

ALAN WAGNER ─ patron
Si Aaron Grayson est Mark Darcy pour Bridget, nul doute qu'Alan est son Daniel Cleaver. Alan sourit, Alan la couvre de paroles douces, mais Alan a toujours le nez fourré dans son décolleté et Alan ne l'a pas surtout pas engagée pour son CV, ce qui a tout de répréhensible. Pour autant, même si Bridget aimerait vraiment l'envoyer balader et lui hurler qu'il n'est qu'un vil pervers qui n'a aucun respect pour les femmes, les malheureux dérapages qui se sont produits dans son bureau dernièrement ne l'aident pas vraiment à prendre une décision sensée. Le pervers est doué de ses mains, et claquer la porte n'est pas si aisé, même si elle se dit qu'elle va le faire à chaque fois qu'il la déçoit. Si seulement Bridget pouvait l'assagir un peu, juste un tout petit peu, peut être que ces agréables parties de jambes en l'air pourraient se transformer en quelque chose de plus concret, voire romantique ? Avec Alan, les chances sont infimes, et puis c'est un vrai connard.

ELIZABETH M. GRAYSON ─ femme du crush
Aucune femme n'aime la secrétaire sexy de son mari, mais Elizabeth apprécie encore moins les petites attentions de Bridget envers Aaron qui, si il ne se rend probablement pas compte du caractère déplacé (selon Elizabeth) de la chose, ne fait surtout rien pour arrêter la jeune fille. Il va jusqu'à la défendre, en arguant qu'elle est déjà suffisamment victime des attitudes et commentaires sexistes de certains collègues, pour qu'il se montre lui aussi désobligeant avec elle. Loin de partager la justesse de son mari en ce qui concerne ce qu'elle appelle la bimbo rousse, Elizabeth ne peut pas s'empêcher de faire des commentaires désobligeant sur les tenues échancrées de Bridget, lorsqu'elle passe au bureau pour partager la pause déjeuner de son mari, ce qui ne manque de heurter la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
 

bridget (TTR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuu - Testeur :: ONCE UPON A TIME :: Apgujung ★-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit