AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 maeve keating

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: maeve keating    Mer 30 Mar - 21:16

maeve, keating
“we were lost in the fields trading tales of home.”

nom, prénoms: keating. famille de renom, qui fait écho soit à une célèbre organisatrice de mariage, soit à un riche homme d'affaires. famille dont elle porte le nom depuis qu'elle a l'âge de cinq ans, suite à la mort de ses parents biologiques. ces derniers l'ont prénommée maeve, celle qui réjouit, celle qui enivre. âge: née un trente-et-un décembre non loin de dublin, elle a aujourd'hui vingt-deux ans, ou le bébé des keating.  origines et nationalité: sa mère biologique était islandaise, son père irlandais. deux noms que l'on confond souvent réunis dans un petit être. depuis qu'elle a été adoptée, elle a la double nationalité, faisant d'elle une enfant déchirée entre deux pays, à la fois irlandaise et américaine. à los angeles depuis: qu'elle a cinq ans. pour être totalement honnête, ses souvenirs d'avant sont flous et peu nombreux. pour elle, c'est comme si elle était née ici. statut: pourtant jolie jeune femme, elle est célibataire depuis toujours. ce n'est pas qu'elle ne croit pas en l'amour, mais elle n'a simplement jamais eu l'occasion de le vivre elle-même. emploi ou études: si elle est en formation de décoratrice d’intérieur, elle travaille également avec sa mère pour organiser des mariages. elle n'est pas sûre de la voie qu'elle veut suivre, bien que les visages ravis des futures mariées l'émeuvent toujours. orientation sexuelle: la question ne se pose pas, elle n'a jamais essayé les filles, mais elle sait qu'elle est hétérosexuelle et qu'elle aime les hommes. quartier de résidence: cela fait seulement quelques mois qu'elle ne vit plus dans la maison familiale, mais elle a décidé de rester vivre dans le quartier de son enfance: airport area, non loin de chez ses parents. type d'habitation: elle vit seule, elle n'a pas besoin d'un grand logement. un petit appartement, qui lui suffit à elle et son chat. statut financier: encore en formation, elle ne peut pas encore réellement subvenir à ses propres besoins. elle dépend encore donc beaucoup du salaire de ses parents, et ils sont aisés. groupe: eternal optimist. votre foi en l'amour: 85%. caractère: bienveillante, naturelle, empathique, douce, franche, patiente, soigneuse, loyale envers ses proches et envers ses valeurs, dévouée, discrète, à tendance pessimiste envers elle-même, émotive et dépendante émotionnellement, possessive, désordonnée, parfois un peu naïve et innocente, fragile.

Living La Dolce Vita
depuis qu'elle est toute petite, maeve vit avec un déficit immunitaire primitif. son système immunitaire ne peut pas se défendre normalement contre les infections et on doit régulièrement lui injecter des anticorps pour aider son organisme trop faible. enchaînant otites, sinusites et toute autre infection imaginable, passant des heures dans les hôpitaux, elle s'estime chanceuse d'avoir échappé à l'extrême "enfant-bulle". elle est aujourd'hui heureuse que son traitement semble fonctionner, mais elle doit toutefois faire attention au moindre rhume qui survient. (✼) ses parents sont décédés dans un accident de voiture alors qu'ils rentraient tous les trois d'une journée au parc d'attraction. maeve dormait à poing fermé sur son siège enfant lorsque l'accident survint. un homme ivre rentra en collision avec la voiture, ses parents moururent sur le coup. l'enfant, elle, survécut avec quelques blessures légères et contusions ainsi qu'une jambe cassée. aujourd'hui, la seule séquelle qui lui reste est une jambe occasionnellement boiteuse. (✼) elle a été adoptée à l'âge de cinq ans par une famille américaine qui avait déjà quatre enfants, tous adoptés. maeve en était la petite dernière et elle fut très vite considérée comme le bébé, la petite princesse de la famille. aimée, elle s'intégra non seulement très vite, mais elle s'attacha tellement à cette famille qu'elle en dépend énormément. ses frères et soeurs sont les personnes les plus importantes pour elle. il ne se passe pas un jour sans qu'elle ne parle ou ne voie l'un d'entre eux. (✼) elle vit au septième étage d'un petit immeuble. pourtant, sans qu'elle ne comprenne comment, sa chatte tabby est tombée enceinte. sûrement un chat de gouttière qui a installé ses quartiers dans l'escalier de secours. en tout cas, l'appartement est aujourd'hui rempli de chatons qui courent partout. bientôt, elle devra malheureusement s'en séparer. (✼) ayant un visage très poupin, très enfantin, on prend souvent maeve pour une fille plus jeune qu'elle ne l'est réellement. si elle est fragile à l'intérieur, elle le semble également à l'extérieur, telle une poupée en porcelaine qu'on a peur de casser. elle a d'ailleurs souvent un style très girly, n'hésitant pas à s'affirmer avec des robes bordées de dentelles et de noeuds. (✼) petite fille faible et timide, elle a demandé à prendre des cours d'arts martiaux pour s'endurcir. avec le temps, c'est devenu une réelle passion et la majorité des gens ne la croit pas quand elle en parle. aujourd'hui, elle est ceinture marron se préparant pour la dernière étape. maeve pratique aussi régulièrement le yoga, qui lui permet de se relaxer. (✼) il ne lui reste que peu de souvenirs de ses parents biologiques, car ils sont morts très tôt. mais elle porte à son cou un collier ayant appartenu à sa défunte mère, qu'elle a reçu le jour où elle a été adoptée. simple, discret, il ne quitte jamais son cou et il lui arrive de le toucher lorsqu'elle se sent inquiète ou nerveuse. (✼) grande fan de diy, maeve est quelqu'un de bricoleur et de manuel. elle n'a pas peur d'effectuer elle-même des travaux d'entretien s'ils ne requièrent pas de compétences professionnelles. elle aime également fabriquer ses propres décorations et les expose dans son petit appartement, raison qui l'a poussée à entreprendre une formation en décoration d'intérieur. (✼) cordon bleu, elle aime cuisiner, que ce soit pour elle, pour ses frères et soeurs ou pour ses amis. elle aime recevoir et concocter des petits plats qu'elle sait appréciés. d'ailleurs, elle ose inventer, créer et sait alterner plats salés et pâtisseries en essayant de satisfaire tous les palais. (✼) elle a toujours eu peur du noir, dormant avec une petite veilleuse lorsqu'elle vivait encore chez ses parents. maintenant qu'elle habite seule, il y a toujours une lumière allumée quelque part dans l'appartement pour la rassurer.

“Life couldn't get much sweeter”

les questions sont libres, à vous d'y répondre comme vous le souhaitez tant qu'on en apprend plus sur votre personnage.
êtes-vous du genre romantique ? maeve, elle aime regarder des comédies romantiques derrière son écran. elle rêve de bouquets de rose, de boîtes de chocolat, de pendentifs en forme de coeur. elle se met à la place de l'héroïne, s'imagine dans les bras de son amant et s'abandonne à ces rêveries. elle lui ferait des bons petits plats. elle lui repasserait ses chemises. pas parce qu'elle devrait le faire, mais parce qu'elle en aurait envie. parce que maeve aime faire plaisir à ses proches, en amitié comme en amour. romantique, elle le sera sûrement. mais surtout, elle espère que son futur chéri le sera encore plus.
que pensez vous de l'amour ? l'amour avec un grand A, ça existe. pour l'instant elle ne l'a jamais encore vécu, mais c'est tout simplement parce qu'elle n'a pas rencontré la bonne personne. ça elle en est certaine la petite maeve. quelque part sur la terre se trouve son âme-soeur et un jour, elle la trouvera. peut-être qu'elle aura un peu peur, mais au final, les choses qui doivent arriver arrivent.
quel est votre pire souvenir lié à une relation ? maeve ne peut pas en avoir, elle n'a jamais approché quelqu'un dans l'optique de vivre une relation amoureuse avec lui. mais peut-être qu'elle a quand même un mauvais souvenir de l'autre sens, quand un garçon s'est intéressé à elle. il était très gentil et elle n'avait pas compris les sentiments qu'il lui portait. alors quand il lui a demandé de sortir avec lui, elle a refusé. il n'a pas aimé. elle s'est faite traiter de tous les noms, simplement parce qu'elle n'avait pas su saisir à temps la situation.
qu'attendez-vous de la vie ? avec son déficit immunitaire, maeve peut tomber gravement malade du jour au lendemain. elle ne veut pas vivre dans la peur et essaie de profiter de chaque seconde qui passe.




PRÉNOM/PSEUDO: chuu (cora). ÂGE: vingt-quatre ans. PAYS: suisse. COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? un bazzart bizarre, si je me souviens bien. AVATAR: emily rudd. TON PERSONNAGE: pré-lien/scénario (soeur de roman keating). CRÉDITS: écrire ici. AUTRES COMPTES: non, pas encore.  :cor:  LE MOT DE LA FIN: merci de votre accueil chaleureux dans la partie invités.  :bril:  

Code:
<x>emily rudd</x> ▹ maeve keating

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: maeve keating    Mer 30 Mar - 21:16


DOWN WITH LOVE
you're the light, you're the night. you're the color of my blood. you're the cure, you're the pain. you're my everything.

Ça commençait toujours pareil.
Du noir. Elle était entourée par les ténèbres. Et le silence. Aucun bruit ne résonnait aux alentours. Il n'y avait qu'elle. Elle marchait, lentement, posant avec précaution un pied devant l'autre. Un halo de lumière l'éclairait, mais elle ne pouvait distinguer à plus d'un mètre devant elle. Le temps s'écoulait et rien ne se passait. Jusqu'à ce qu'un enfant apparut. Une petite noiraude aux yeux bleu profond. Elle ne devait pas avoir plus de quatre ans. Lorsque leurs regards se croisèrent, l'enfant se retourna et se mit à courir, loin. Alors hors de son champ de vision, elle avançait dans la direction de l'enfant disparu. Des phares venus de nulle part se braquèrent sur elle. Derrière, elle pouvait distinguer une silhouette, puis deux, puis trois. Puis plus rien à nouveau. Un énorme fracas, du rouge éclaboussant, une soudaine envie de pleurer.

Elle se réveillait toujours à ce même moment.
Un souvenir. Un rêve. Au fond, Maeve ne savait jamais vraiment ce qu'il en était. Mais chaque nuit, cette même histoire se répétait. Ce fouillis d'information sans queue ni tête. Pour la énième fois cette semaine, la jeune femme fixa la veilleuse allumée dans un coin de sa chambre. Elle utilisait la lumière pour concentrer son attention sur quelque chose de concret, pour pouvoir réguler sa respiration. On lui avait dit que ses parents biologiques avaient péri dans accident de voiture. Elle le savait depuis presque toujours. Alors pourquoi ce rêve maintenant?
La famille Keating l'avait accueillie, lui avait fait de la place en son sein. Elle portait leur nom et elle était prête à tout pour eux. Mais cette envie de comprendre ses origines la déchirait. Elle se sentait traîtresse. Comme si les Keating ne lui suffisaient plus. Mais c'était faux. Ils étaient tout pour elle et elle savait qu'ils comprenaient son envie de se découvrir.

Elle se savait née à Dublin. Elle connaissait les origines de ses parents biologiques. Ses origines. Islandaise et irlandaise. Elle savait aussi que son immunodéficience était héréditaire. Leur petit cadeau secret, piégé, inconnu. Les Keating l'avaient emmenée loin de son pays d'origine, à l'autre bout du monde, traversant les océans. Là-bas, ils avaient pris soin d'elle, leur affection grandissant avec chaque nouveau jour. Ils avaient endurés les longues journées passées à l'hôpital, à craindre le pire à chaque infection. Un jour, ils avaient bien cru qu'elle y passerait. Une pneumonie bien empoisonnée. Mais non, Maeve avait survécu comme à chaque fois. Finalement, elle était forte la petite. Elle se sentait aimée, et cet amour lui donnait toute la force dont elle avait besoin pour continuer d'avancer.

Pourquoi avait-elle besoin d'en savoir plus sur ses origines, alors que les Keating lui avaient non seulement offert un toit, mais aussi tout un futur? Toujours dans son lit, Maeve détourna finalement ses yeux de la petite veilleuse. Tout cela n'avait plus de sens. Le lendemain matin, elle irait saluer ses parents, son frère et ses soeurs. Et elle oublierait ce rêve, elle le mettrait derrière elle. Parce qu'elle était une Keating, et elle en était fière.

Et pour la première fois la nuit suivante, Maeve ne rêva pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: maeve keating    Mer 30 Mar - 21:19

profil

›› BILLETS DOUX : 692
›› AVATAR : emily rudd.
›› CRÉDITS : .sparkle (ava), pathos (signa).
›› PSEUDO : chuu (cora).
›› SCHIZOPHRÉNIE : gaby, la nanny anglaise & caitlin, la droguée sur la voie de la rédemption.
›› AGE : vingt-trois années se sont écoulées depuis qu'elle a vu le jour.
›› OCCUPATION : elle suit une formation en décoration d'intérieur et aide régulièrement sa mère dans l'organisation de mariages.
❥ STATUT: célibataire depuis toujours, l'amour n'a jamais toqué à sa porte.
›› QUARTIER RÉSIDENTIEL : airport area, dans un petit appartement confortable rien que pour elle, son chat et ses chatons.

http://img11.hostingpics.net/pics/734005maeve2.gif

i walked with you once upon a dream
Some day my prince will come, some day we'll meet again. And away to his castle we'll go, To be happy forever I know. Some day when spring is here, We'll find our love anew, And the birds will sing, And wedding bells will ring. Some day when my dreams come true.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: maeve keating    Jeu 2 Juin - 0:49

Oliver, Nom
“Petite citation.”

nom, prénoms: complètement au choix (oliver, c'est juste pour ne pas laisser le prénom vide).  âge: entre vingt-quatre et vingt-sept ans. origines et nationalité: également au choix. à los angeles depuis: au moins un an. statut: célibataire, volage, en relation libre: au choix tant que ce n'est pas sérieux. emploi ou études: au choix. orientation sexuelle: hétérosexuel. quartier de résidence: airport area. type d'habitation: appartement. statut financier: dans la moyenne ou un peu en dessous. groupe: au choix, mais je ne le vois pas eternal optimist. caractère: manipulateur, séducteur, charismatique, ambitieux, possessif, intelligent. le reste est bien sûr libre tant que c'est compatible. avatar: grant gustin (négociable). ♥

 Living la dolce vita
L'histoire est quasiment complètement libre, si ce n'est qu'il doit être aux Etats-Unis depuis un certain temps déjà pour avoir "facilement" entendu parler des Keating. Si aujourd'hui il n'est pas dans le besoin financièrement, ce n'a pas été le cas lorsqu'il était enfant. Sa famille était plutôt pauvre et il a fait ce qu'il fallait pour obtenir ce qu'il voulait. N'hésitez pas à me contacter par mp à la moindre question!

“life couldn't get much sweeter”

en savoir plus au fond, ce n'est pas un mauvais bougre. il a juste l'habitude d'agir comme il le fait depuis son plus jeune âge.
votre scénario et l'amour à première vue, ça ne serait qu'un jeu pour lui. peut-être par facilité, par peur de l'engagement ou par traumatisme d'une ancienne histoire, à vous de choisir. mais en tout cas, il finira par changer lorsqu'il se rendra compte des sentiments qui se développent en lui: une fois qu'il les aura acceptés, il fera tout son possible pour faire plaisir à celle qu'il aime(ra).



maeve keating la voisine du dessus.
maeve, il la croise de temps à autre dans la cage d’escalier. elle a débarqué il y a un peu moins de six mois, alors qu'il vivait là depuis déjà quelques temps. il ne lui prêtait pas la moindre attention, jusqu'à ce qu'il aperçoive son nom de famille sur sa boîte aux lettre. keating, comme la célèbre organisatrice de mariage, comme le business man à qui tout réussit. au début, il la méprise un peu. il la croit hautaine, prétentieuse. puis il se dit qu'il peut peut-être en tirer parti. d'abord il commence par la saluer, puis il engage la conversation, et de fil en aiguille, un lien se crée. un lien intéressé d'un côté, un lien sincère de l'autre. pour lui, tout n'est qu'un jeu, une manière de peut-être pouvoir l’extorquer d'une certaine somme. rien de sérieux là dedans. pourtant, maeve est souriante et chaleureuse, authentique. quelqu'un à qui il ne s'attendait pas. ces regards croisés, ces sourires échangés auraient-ils raison de ce cœur joueur et endurci?

roman keating le type au regard de travers.
ce type, il ne le connaît pas plus que ça. il le sait relié à maeve puisqu'il lui a déjà parlé, mais il ne connaît pas les détails exacts. tout ce qu'il peut dire, c'est qu'il a remarqué que roman avait tendance à le regarder de travers. maeve aurait-elle un petit copain? ils n'ont pas l'air d'avoir une telle relation, mais une chose est sûre, ils sont proches et il a intérêt à surveiller ce gars-là. il ne se doute pas une seconde avoir affaire à un autre keating, prêt à tout pour protéger sa petite soeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: maeve keating    Jeu 2 Juin - 0:50


All about you
bonjour/bonsoir, merci de t'être arrêté sur mon scénario. ♥️
je vais directement passer à l'essentiel  :jajaja:

l'avatar ✼ j'ai une grosse préférence pour grant I love you mais je suis complètement ouverte aux négociations, donc si le scénario te tente mais l'avatar moyen, n'hésite pas à me faire des propositions  :lovee:

le pseudo ✼ complètement libre. I love you

le lien ✼ non négociable, sinon à quoi sert un scénario? :cor:  

la présence&cie ✼ je ne demande pas beaucoup, tant que vous passez un minimum sur le forum. le nombre de ligne, le nombre de réponse par semaine, on fera au feeling, c'est comme ça que ça marche le mieux!  :bril3:

voilà, je crois vraiment ne pas être trop compliquée, mais n'hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre question!  :slurp:  (j'aime les mps  :jajaja: ) et puis si vous prenez mon scénario, avalanche d'amour in coming  :luv:  :luv:  :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: maeve keating    Dim 2 Avr - 20:44

fiche du scénario :


zachary page
“ citation citation citation citation citation citation citation. „

PASSE TA SOURIS SUR LES IMAGES
nom, prénom: Un nom banal, un inconnu parmi tant d'autres, Zachary Adam Page. Mais ne surtout pas l'appeler par son prénom complet, qu'il déteste. Zach lui convient très bien. Sur internet, il n'est autre que Perseus, un pseudo qu'il affectionne. âge: 24 ans à peine, pense comme s'il en avait soixante, agit comme s'il en avait six. date et lieu de naissance: 20 décembre 1993, Cleveland, Ohio.  origines: Un arrière grand-père immigré italien, dont il tient sa chevelure foncée, et une grand-mère anglaise qui a transmis ses yeux bleus à son petit-fils. orientation sexuelle: hétérosexuel, maladroit surtout, alors ça n'a aucune importance. situation civile: esseulé, seul et solitaire, son cœur en miette ne bat que pour elle. profession, études: Il opère, il démembre, il analyse. Il est technicien informaticien dans la police scientifique. situation financière: suffisante pour subvenir à ses besoins. caractère: nerveux, généreux, surdoué, sarcastique, distrait, jovial, hyperactif, attentionné, simple, bordélique, drôle, positif, maladroit, blagueur, attachant, curieux, réaliste, astucieux, procrastinateur, coeur d'artichaud.
pour en savoir plus
si tu étais...
un animal une panthère
une plante Un sapin
un élément l'eau
une saison l'automne
un pays l'Islande
un plat les sushis
une boisson le café
une période historique l'antiquité
un personnage historique Archimède
un personnage fictif Persée
une chanson The Beatles - Little help from a friend
un film Philomenia
un livre Stephen King - La ligne verte
une citation René Barjavel - "Nous savons au moins déjà une chose, c'est que l'homme est merveilleux, et que les hommes sont pitoyables."
une couleur bleu
une odeur la menthe.
une matière le bois.
une vertu la justice
un péché capital la colère.
Quel est ton endroit préféré à San Francisco? Mon appartement. L'endroit où je me sens le plus en sécurité, celui que j'aime le plus. Il est à mon image : perdu dans un océan de ses semblables, un peu fouillis, mais accueillant. À moins que ce ne soit le café dans lequel je vais avant d'aller travailler ?
Quel est ton plus beau souvenir? Le jour de ma remise de diplôme, sûrement. J'étais majeur de promotion, fou amoureux de la plus jolie fille de ma classe, et j'ai pris ma première cuite juste avant de monter sur la scène de l'auditorium. J'étais tout vaseux, et hilare à la moindre remarque que l'on pouvait m'adresser. Je me souviens d'avoir tiré la langue à ma soeur quand j'ai passé le pompon de l'autre côté de ma coiffe de lauréat. Ma mère était horrifiée, et mon père a encadré la photo qu'il a pris à ce moment-là. J'ai ri du matin au soir, probablement aidé par les jellyshots qu'on m'a fait avalé régulièrement.
Où te vois-tu dans 10 ans? J'ai du mal à me projeter, alors dans dix ans... Je ne sais pas. Heureux ? Ouais, c'est bien. Dans dix ans, peu importe où je serai, j'espère être avec les gens que j'aime, et être heureux.
Quelle est ta routine du matin? En général, je saute du lit et bois une grande tasse de café. Ensuite, si je ne suis pas trop en retard, je prend une douche et me brosse les dents, sinon je saute l'étape douche, et j'enfile mes fringues le plus vite possible, souvent avec une tartine dans la bouche, ou une pomme. Chaussures, clés, sac à dos, et hop, sur mon vélo pour aller bosser. Je m'arrête reprendre un café sur la route, parfois.
Que peut-on trouver sur/dans ta table de chevet? Environ douze livres, plus ou moins. Mon chargeur de téléphone aussi. Un globe terrestre qui me sert de lampe de chevet. Une bouteille d'eau, j'ai toujours soif la nuit. Une carte postale de ma sœur aussi. Une boîte de capotes qui me déprime, même pas entamée, que j'ai ramené dans mes affaires pendant mon déménagement. Peut-être une boîte d'aspirine, et mon ordinateur, s'il n'est pas sur mon bureau.
Quel objet sauverais-tu si un incendie venait à se déclarer chez toi? Mon ordinateur, justement. Ou au moins mon disque dur. Sans compter mon chat, je veux dire. Mais Eurêka n'est pas un objet, c'est un chat. Donc il ne compte pas. Si ?
Quand il était môme, chaque fois qu'on lui demandait quelle était sa couleur préférée, il répondait le rouge turquoise. Ou le noir pastel.  ✼ Contrairement à pas mal de monde, Bran n'a jamais porté d'appareil dentaire. Mais il a des lunettes par contre. ✼ Il aimerait aller à en Europe, et visiter tous les grands monuments, du Tower Bridge à la tour de Pise. ✼ Zach a essayé plein d'instruments de musique. Dans l'ordre, le piano, le violon, l'accordéon (oui oui.), la guitare, le saxophone et le Ukulélé. Et il ne joue que du dernier. Et encore, de temps en temps seulement. Sinon l'instrument est accroché au mur, au dessus de son lit. ✼ Il adore sa grande sœur, Jessie. Ils ont des disputes violentes, comme tous les frères et sœurs, mais depuis qu'il a déménagé loin d'elle, leur relation semble s'être apaisée. La distance les rapproche un peu plus encore. ✼ Ses parents ont divorcé quand il avait six ans, et c'est leur père qui a eu la garde des deux enfants. ✼ Il crée un jeu vidéo, en secret. Seuls Maeve et Bran sont au courant, car il avait besoin d'un avis extérieur et neutre sur son travail. Bran, depuis quelques semaines, s'est greffé au projet, pour s'occuper des graphismes. ✼ Zach est très sensible à la musique. Il en écoute beaucoup. ✼ Maeve est son secret. Elle est la première personne à qui il parle le matin, la dernière à qui il pense le soir. C'est la plus gentille, la plus généreuse personne qu'il connaisse. Elle est sa meilleure amie, et bien plus encore. ✼ Son studio, au cinquième étage d'un immeuble, est plutôt vaste. Enfin. Son lit ne touche pas sa cuisinière quoi. Il s'y sent bien, et il aime y passer un temps. C'est son repère. ✼ Il a un chat d'un an, appelé Eurêka. La boule de longs poils noirs adore grimper partout et tout renverser. Et déjà que Zach n'est pas une fée du logis, Eurêka n'arrange rien.


what are your emotions like?
(veuillez remplacer le carré correspond à la réponse que vous souhaitez donner par "✓", merci de ne choisir qu'une seule réponse par question)

Enfant, vous vous amusiez en...
☐ vous bagarrant avec les autres. En même temps, c'était jamais vous qui aviez commencé.
☐ faisant le pitre devant vos amis. Vous étiez le clown de service.
☐ jouant aux poupées ou aux petites voitures. Vous préfériez rester à l'intérieur plutôt qu'aller risquer de tâcher vos vêtements en jouant dans le jardin.
✓ regardant les autres jouer. De (très) loin.
☐ ne faisant rien. En fait, vous ne vous amusiez pas tant que ça quand vous étiez enfant.

Vous arrivez à une fête où vous ne connaissez personne, vous...
☐ restez dans un coin de la salle toute la soirée. « Espérons que personne ne vienne m'adresser la parole. »
✓ êtes le premier sur la piste de danse. « Quoi, c'est une fête, non? »
☐ vous rappelez les fêtes auxquelles vous vous rendiez quand vous étiez plus jeune. « C'était tellement mieux avant... »
☐ vous tenez éloigné de ce gars qui a passé la soirée à danser. « Sérieusement, il connaît pas le déodorant ? »
☐ ne tardez pas à vous engueuler, avec ce gars qui vous a légèrement bousculé. « C'est bon, j'en ai marre, je rentre chez moi! »

Quand vous êtes coincé dans les bouchons, vous...
☐ hurlez jusqu'à vous casser la voix, klaxonnez jusqu'à ce que vous vous fassiez mal à main.
☐ prenez votre mal en patience et repensez à tout ce que vous avez mal fait aujourd'hui.
☐ commencez à paniquer: et si vous n'arriviez plus à redémarrer après?
☐ soupirez et espérez que vous n'allez pas être en retard.
✓ chantez à tue-tête dans la voiture, ça occupe.

Votre idée de vacances idéales est...
☐ un tout inclus dans une destination populaire, avec une foule d'activités planifiées à l'avance.
☐ un festival de musique rock, où vous pourrez danser dans la boue.
☐ une semaine tranquille à la maison, à ne rien faire.
☐ un séjour dans le plus bel hôtel d'Europe, à manger dans les plus chics restaurants.
✓ partir en sac à dos en Australie, et ne rien prévoir à l'avance.

Quand vous vous levez le matin, vous êtes plutôt...
☐ de très bonne humeur, vous attaquez la journée avec énergie.
✓ à traîner dans votre lit, très peu motivé à l'idée de commencer la journée.
☐ de mauvaise humeur, il ne vaut mieux pas vous parler le matin.
☐ debout trente minutes avant votre réveil, vous réfléchissez déjà à la journée qui vous attend.
☐ debout très tôt, vous passez des heures à vous préparer dans la salle de bains.

En boîte de nuit, on vous bouscule, vous...
☐ dites pardon.
☐ lui sautez dessus, on va voir ce qu'on va voir.
✓ continuez à danser, rien ne peut gâcher votre amour pour la danse.
☐ quittez la piste et restez dans un coin.
☐ allez demander des explications à la personne qui vous a bousculé.

Votre sport préféré:
☐ le rugby.
☐ la pétanque.
✓ les jeux vidéos.
☐ le polo.
☐ la danse.

Votre repas favori:
✓ un classique de votre enfance, comme un plat de spaghetti, vous n'aimez pas essayer de nouvelles choses.
☐ des tacos, bourrés de jalapeños et couverts d'une sauce très épicée.
☐ une soupe réconfortante, comme la faisait votre maman.
☐ tout sauf des sushis, beurk.
☐ un assortiment de cupcakes et sucreries.

Votre série préférée:
☐ Game of Thrones.
☐ Modern Family.
☐ Gossip Girl.
✓ Gilmore Girls. (il a honte)
☐ Grey's Anatomy.

Si vous étiez un personnage Disney, vous seriez:
☐ Ursula, dans la Petite Sirène.
☐ Charlotte, dans la Princesse et la Grenouille.
☐ Chip, dans la Belle et la Bête.
✓ Baloo, du Livre de la Jungle.
☐ Pataud, dans Cendrillon.

Si vous étiez un animal, vous seriez plutôt:
☐ un colibri.
☐ un gélada.
☐ un chinchilla.
☐ un paresseux.
✓ un lama.


who are you?
pseudo/prénom: Fléau, mais appelez-moi No, c'est bien aussi.  :cligne:  âge: 22 ans! :fire:  pays: Garde alternée franco-suisse. Franco-France. personnage inventé/scénario/pré-lien: Le scénario parfait de la sublime Maeve (soyez pas jaloux) célébrité: Logan Lerman. crédit: lolita lempicka (avatar) & sempsds (icon). fréquence de connexion Souvent ? J'essaie de passer tous les jours.  :cor:  où as-tu connu le forum? Par une pub sur un groupe facebook.  :like:  ta première impression: Il est somptueux.  :awh:  autre:   :inlove:  :inlove:


Code:
<pris>logan lerman</pris> » zach page

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: maeve keating    Dim 2 Avr - 20:44



« Everything has its beauty but not everyone sees it. »


Il penche la tête sur le côté et elle rit aux éclats. « Arrête Lindsay, c'est pas drôle. » Un soupire s'échappe des lèvres du jeune homme. Il brûle d'amour pour elle. Elle le sait. Il est intimement persuadé qu'elle le sait depuis des années, depuis qu'ils se connaissent, mais qu'elle a toujours fait comme si elle ignorait tout. « Lindsay... » il murmure presque. « Rho, ça va, tu vas pas nous faire un flan pour ça ! » C'est vrai, il va pas lui faire un flan pour ça. Après tout, il l'a invitée, il a loué une limousine, l'a emmenée dans le plus beau restaurant de Cleveland, lui a offert une promenade romantique dans tous les endroits marquants de leurs quinze années d'amitié, et vient enfin de lui déclarer son amour. Alors quand même, il va pas faire un flan pour ça, hein. Elle rejette sa tête en arrière, toujours hilare. « Tu me fais trop rire, c'est pour ça que je t'aime Zachy. » articule-t-elle difficilement. Ses cheveux blonds descendent en cascade derrière le banc sur lequel Zach se ratatine encore un peu. « Mais, je... » « Bon, j'ai envie d'une glace, pas toi ? » Elle essuie une larme au coin de son œil, retrouvant presque son sérieux tout à coup. Il ne comprend pas. Il ne comprend pas pourquoi c'est toujours comme ça que ça se passe pour lui. Ils se sont rencontrés à l'école primaire, et ont tout de suite été les meilleurs amis du monde. Et Zach est tout de suite tombé amoureux d'elle, de son air espiègle, de ses tâches de rousseurs, de son assurance dans tout ce qu'elle faisait. Il venait de sauter une classe, de se retrouver dans un groupe d'enfants qu'il ne connaissait pas, et qui ne voulait pas le connaître, et Zach, pour qu'on arrête de le regarder comme une extraterrestre, avec sa tête de moins que tout le monde, et son uniforme de la classe inférieure, il a dit une connerie.  Il se souvient avoir raconté une blague sur un chien, mais Lindsay maintient qu'il avait parlé d'un lapin albinos. Et à sa vanne à deux balles, Lindsay a éclaté de rire. Ils sont devenus les meilleurs amis du monde, inséparables presque à partir de ce moment-là. Zach avait toujours le mot pour rire, et elle avait toujours un rire pour ses maux. Elle se lève brusquement. « Aller, debout espèce de papy. Faut que je te raconte ce qu'il m'est arrivé avec Rob avant-hier. Tu vas rire. » Rob. Avec trois petites lettres, elle vient de lui briser le cœur. Rob est l'actuel petit ami de sa Lindsay. Ils sortent plus ou moins ensemble depuis un mois, et chaque jour ou presque, la jolie blonde a une nouvelle anecdote à livrer sur lui à Zach. Sa panne de la semaine dernière, ou il y a trois jours, quand il s'est coincé un macaroni dans le nez. Sauf qu'hier soir, Zach et Lindsay ont couché ensemble. C'était maladroit, et rapide, et elle ne s'en souvient pas vraiment tant elle avait bu, mais c'est arrivé, et Zach n'oublie presque rien, lui, alors qu'il a fait l'amour avec la fille qu'il aime, et qui de surcroît lui a sauté dessus, ça, il ne l'oubliera pas de si tôt. Mais il est romantique, Zach, et il a mis sur l'alcool la spontanéité du geste, pas sa sincérité. Alors ce soir, il lui a sorti le grand jeu. Et Lindsay a rit. Et elle avait envie d'une glace. Alors que Zach était là, sur ce banc, dans ce parc, dans sa belle chemise, et il avait le cœur en miette. Elle lui attrape la manche pour l'encourager à se lever alors qu'il regarde le sol, où l'herbe humide se masque à son regard, voilée d'une obscurité dans laquelle il voudrait plonger et rester à tout jamais. « Aller, Zach. Offre-moi une glace. » Elle a un ton d'enfant, comme si elle allait faire un caprice. Mais Zach n'est pas un enfant. Il vient d'être diplômé de l'université, et a été engagé par la police locale. C'est ça qu'ils fêtaient hier soir. « Non Linds, je vais rentrer. Je... Je vais rentrer chez moi. »  « Et je fais quoi moi, idiot ? Tu me traînes en ville et tu m'abandonnes ? »  Non, Zach ne lui ferait jamais ça. Il est bien incapable de lui faire le moindre mal. Si elle réalisait. « Garde la limousine, je rentre à pieds. » Elle a les mains sur les hanches, les sourcils froncés, et le regard qui exprime une frustration intense. « Zach, arrête de dire n'importe quoi. On va manger une glace et tu me raccompagnes. » Mais déjà, le jeune homme est loin. Il a des larmes plein les yeux, et le vent lui fouette le visage, mais il accélère sa course. Lindsay est son premier amour. Elle est son premier baiser, quand ils avaient douze ans, sa première amie, elle est tout. Et elle s'est marrée quand il lui a dit qu'il l'aimait, et qu'il voulait qu'ils soient un couple. Avec rage il essuie son visage, sans cesser de courir. Zach a ça pour lui, il adore courir. Il ne comprend pas ! A chaque fois qu'il a pu sortir avec des filles, Lindsay l'a poussé à rompre, morte de jalousie qu'il passe du temps avec une autre fille. Alors pour sa Lindsay, il rompait à chaque fois. Et là, il lui déclare sa flamme et... Et... Il en hurlerait presque de douleur.
Il arrive enfin chez lui, et fonce dans sa chambre, pour n'offrir à personne l'opportunité de voir son visage noyé de larmes. Sa sœur et son père sont là, Zach le sait. Sa mère habite à l'autre bout de la ville, avec son nouveau mari. « Zach, c'est toi ? » demande Jessie, du bas de l'escalier. « Non, c'est George Bush. » « C'est lui P'pa ! » hurle-t-elle. Assis à son bureau, le brun cache son visage dans ses mains. « Eh. » « Casse-toi, Jessie. Je répare ton ordi demain. » Sa sœur pose une main sur son dos, et lui embrasse le crâne. « Elle te mérite pas. Fait passer le message partout. Sur internet, à la radio, au téléphone. Elle te mérite pas. Et je l'ai jamais aimée. » La dernière phrase de Jessie tire un petit rire à son frère. « Tu l'as toujours adorée. Tu lui as demandé d'être ton témoin quand tu étais fiancée. » La jeune femme se gratte l'arrière de la tête. « C'était par politesse. Mais je suis sérieuse, Zachary. Elle ne te mérite pas. Et je sais que tu ne vas pas m'en parler. Mais tu devrais en parler à quelqu'un. Parce que si d'ici un mois tu n'es pas passé à autre chose, je vais lui botter son sale cul de blondasse à ta Lindsay. » Il sourit. « Dit pas de bêtises. » « Quoi ? Il en faut bien un de nous deux qui soit bête. C'est pas moi qui ait eu mon diplôme du secondaire à seize ans et qui entre dans la police scientifique à vingt-et-un je te signale. » Il soupire et regarde sa grande sœur, son héro, son amie. Elle lui sourit, bienveillante, avant de lui ébouriffer les cheveux, comme à un petit garçon.

☆ ☆

Il tape les caractères mécaniquement maintenant. Sickoflosingsoulmates.com est son bébé. Son forum. Il l'a créé de A à Z, de la conception aux graphisme, aux codages, aux textes. Il a commencé seul, abattu, il avait besoin de parler. Alors voilà, quelques clics et Sick était en ligne. Mais un forum vide est pire que tout. Alors ce soir-là, il s'est endormi sur son bureau. Et le lendemain matin, ils étaient neuf. Et maintenant, au bout d'une année complète, ils sont cent soixante-trois, déjà. Zach sourit derrière son écran, et guette la connexion de intertwined. Ils ont passé la nuit dernière à parler, et il s'est senti proche d'elle. Il ne connaît pas son prénom, elle vient de s'inscrire, et sur Sick, la première chose demandée à l'inscription n'est pas le nom, ni l'âge, c'est « Qui avez-vous perdu, et comment ? » car il voulait que Sick soit pour toutes les peines de cœur, pas seulement les déceptions amoureuses. Et intertwined avait ouvert un topic en racontant son histoire, et celle de son copain, qui venait de la quitter, en lui crachant à la figure qu'il ne l'avait jamais aimée, qu'il était avec elle suite à un pari et qu'il l'avait trompée durant toute leur relation. Zach a été touché par la jeune femme. Il trouve dans son histoire d'amour des échos à sa dévotion pour Lindsay, et il lui propose de lui raconter dans un message privé ce qu'elle ressent, et pas les faits, dont il a déjà pris connaissance. S'en est suivi une nuit de conversation, par ordinateur interposés. Elle racontait, il lisait, il racontait, elle lisait. Il s'est endormi le cœur léger, heureux d'avoir été une oreille attentive, et d'en avoir trouvé une.

☆ ☆ ☆

Perseus : Je dois y aller, pardon, mais le devoir m'appelle, je dois sauver des vies et démembrer des ordinateurs !
Intertwined : Déjà ?
Perseus : Eh oui.
Perseus : (216) 207- 1742
Intertwined :  Qu'est-ce que c'est ?
Perseus : Mon numéro, si tu t'ennuies, si tu as envie de parler, tu l'as. N'hésite pas, surtout, j'ai pas accès à Sick, ni à Skype au boulot, mais je suis joignable sur mon portable. De jour comme de nuit, si tu te poses la question. Bonne journée Maeve, et peut-être à toute à l'heure !

Sur ces mots, Zach abat délicatement l'écran de son ordinateur sur son clavier et le débranche. Il glisse son téléphone dans sa poche, prend ses clés et enfonce son bonnet sur sa tête. Il neige aujourd'hui, et rien que cette idée lui tire un sourire. Zach adore la neige. Maisil a une boule dans le ventre. Ça le rend nerveux d'avoir donné son numéro à Maeve. Ils discutent depuis quelques mois maintenant, et elle est sa bouffée d'oxygène. Il pourrait parler des heures avec elle. Il n'a jamais entendu le son de sa voix, ni vu son visage, mais c'est la meilleure amie qu'il n'a jamais eue. Il n'y a pas de honte, pas de tabou, pas de secret avec elle. C'est simple, détendu, agréable. Il se sent compris. Il espère seulement qu'elle lui enverra un message. Pas un appel, juste un message pour lui donner à lui aussi son numéro. Il sent son portable vibrer, mais un rapide coup d’œil à son réveil lui indique qu'il doit partir maintenant, s'il veut garder son job. Mais c'est plus fort que lui, il sort le petit appareil de sa poche et le déverrouille. « Amuse-toi bien. Wink » d'un numéro inconnu. Zach sourit, et part en courant, verrouillant la porte derrière lui.


☆ ☆ ☆ ☆
Évidemment qu'il n'y a pas d’ascenseur. Zach jette un coup d'oeil à Bran et lui sourit pauvrement. « Non. Non Zach, dis-moi que tu déconnes et qu'on va pas porter ton frigo sur cinq étages. » Bran et Zach se sont rencontrés sur Sick of Losing Soulmates. Il va à Stanford, et la distance avait eu raison de sa relation, comme pour beaucoup sur le forum. Ils ont sympathisé, et Bran est devenu le graphiste de Sick. C'est lui qui est venu l'aider à emménager, il est la seule personne que Zach connaît à San Francisco, et Bran a accepté volontiers. Ils s'étaient déjà vus à plusieurs reprises, durant leurs trois ans d'amitié virtuelle, à des conventions geek, ou à la rencontre organisée pour les deux ans du forum, à New York et où les intempéries ont empêché la plupart des personnes conviées de venir. Ils avaient fini à quatre, dans un pub, ivres de bières et de joie de se rencontrer enfin. Bran étant originaire de la Grosse Pomme, c'est chez ses parents que tous deux avaient dormi. Zach et Maeve n'avaient pas parlé de cette rencontre IRL, et puis de toute façon, elle n'aurait pas pu venir. Et Zach n'était pas certain d'avoir envie de la rencontrer. La peur de la décevoir, de rompre leur lien si particulier, de ne rien avoir à dire, alors que leurs conversations ne tarissent jamais habituellement. Zach sert les clés de son nouvel appartement dans sa main, avant de les enfouir dans la poche de son jean. « Désolé. Tu crois qu'on peut soudoyer un voisin ? » Zach travaillait depuis un an et demi à Cleveland, Ohio, pour la police scientifique, quand il a vu l'annonce sur le panneau des offres d'emploi. Le même job pour trois cent dollars de plus par mois à San Francisco, où habite sa douce Maeve. Il n'a pas hésité longtemps. Il a passé des entretiens téléphoniques, a rencontré son nouveau responsable, et le contrat était signé. Il avait quatre mois pour faire ses valises et trouver un appartement en Californie.
Après avoir terminé de monter des meubles et des cartons, les deux amis se sont assis sur les trois chaises que possède Zachary, une bière pour l'invité, un café pour l'hôte. « Merci Bran, je sais pas comment j'aurais fait sans toi. » « T'aurais appelé Intertwined, je suppose ? » Bran et Maeve ne se connaissent pas, mais sur Sick, aucun des habitués n'ignore qu'ils sont proches. Le brun se tend quand son ami prononce son pseudo. « C'est un peu un tabou entre nous en fait. On n'a pas prévu de se rencontrer. » « Sérieux ? Mais pourquoi ? Elle est cannibale ou un truc comme ça ? » demande l'autre avant de porter le goulot de la bouteille à ses lèvres. « Un truc comme ça ouais. J'ai peur qu'elle soit déçue, ou d'être paralysé. » « Zach, tu racontes des conneries. T'étais pas paralysé le jour où on s'est vus. » « C'est pas la même chose. » Non, c'est pas la même chose de rencontrer un pote, et de rencontrer la personne la plus importante de sa vie après sa sœur et son père. « Elle ressemble à quoi ? » « Aucune idée. J'aime bien l'imaginer petite, avec les cheveux frisés et roux. » « Quoi ? Tu l'as jamais vue ? Même pas en photo ? » Zach secoue la tête, et Eurêka traverse le studio comme une flèche, provoquant le rire des deux amis. Il a fallut bien une demi heure au chat pour sortir de sa boîte de transport, mais il a l'air de déjà se sentir chez lui. C'est Jessie qui l'a offert à son frère l'an passé. « Et ton jeu, au fait ? » demande  Bran, voyant le malaise du nouvel arrivant quand il évoquait sa correspondante. « La conception avance bien. Mais chut hein. C'est un secret. » Zach lui fait un clin d’œil et ils sourient. « Tu chercherais pas un graphiste par hasard ? » « Tu chercherais pas du boulot par hasard ? J'ai pas de quoi te payer pour l'instant, mais si le projet avance bien, et qu'on arrive au bout, je pense qu'on pourra partager les bénéfices, si ça te va? » « C'est au-delà de mes espérances ! »  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: maeve keating    

Revenir en haut Aller en bas
 

maeve keating

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuu - Testeur :: ONCE UPON A TIME :: Apgujung ★-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com