AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 our hearts are made of gold. (romaeve)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:19

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


Pour la millième fois de la journée, Maeve attrapa son téléphone et fit défiler les noms sur l'écran. Patrick. Peter. Raphaël. Roman. Son visage se fendit en un énorme sourire lorsqu'elle lut le nom de son frère. Depuis qu'elle avait adopté Tabby, il n'avait presque jamais mis les pieds dans son appartement. Bien sûr, elle savait son allergie aux animaux plutôt sérieuse, mais elle était toujours déçue quand Roman trouvait toutes les excuses pour ne pas venir la voir. Maeve se savait la bienvenue chez lui, mais elle avait toujours peur de gêner Millicent. Après tout, le jeune couple était suffisamment occupé à préparer leur mariage pour avoir à se faire squatter par une petite soeur en manque de son frère.
Bon, dans ce cas, on se voit demain. Je suis content qu'on puisse passer une soirée ensemble, moi aussi! Dernier message qu'elle avait reçu de son aîné la veille, Maeve était donc particulièrement excitée à l'idée de le recevoir. Connaissant ses goûts et son amour pour les plats épicés, elle avait longuement réfléchi avant de se décider sur quoi faire. Un bon chili con carne bien pimenté. Le plat lancé, elle se rappela la promesse qu'elle avait faite à Roman. S'il venait, pas de chats qui traînent. Un peu à contrecœur, elle s'attela donc à réunir dans une même pièce nourriture, litière, mère et bébés. Elle fit ensuite un tour de l'appartement du regard, se sentant soudainement très seule. Elle avait l'impression de se retrouver à nouveau aux premiers jours après son déménagement. Et elle détestait ce sentiment. Alors, pour oublier, elle retourna dans la cuisine s'assurer que la cuisson du plat se passait sans encombre. Puis elle pianota sur son téléphone, écrivant un message à Roman pour savoir quand il arriverait. Hop, envoyé.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:20

[/center]
maeve & roman
our hearts are made of gold.
Roman s'activait dans la salle de bains. Il consulta la montre que Scotty lui avait offerte à son anniversaire. Il soupira avant de la reposer sur le rebord de l'évier, là où il l'avait laissée avant de prendre sa douche. Il n'était pas encore en retard mais il n'arriverait sans doute pas à l'heure à son dîner. Son dîner. À cette idée, un sourire se dessina sur son visage renfrogné. Ce soir, il avait rendez-vous avec l'une des femmes les plus importantes de sa vie. Maeve. Sa petite sœur. Sa princesse. Il ne la voyait plus assez ces derniers temps. C'est vrai qu'il n'allait pas souvent chez elle et, ces dernières semaines, il avait davantage d'excuses que celle de son allergie. Cependant, la veille, lorsqu'elle lui avait envoyé un énième message pour l'inviter à dîner, il n'avait pas pu refuser encore une fois. Il avait prévenu Millicent qu'il serait absent le lendemain et elle avait contacté des amies avec qui elle passerait la soirée. Il aurait pu s'arranger avec sa sœur pour qu'elle l'accompagne mais il avait envie de passer la soirée en tête à tête avec Maeve. Il avait besoin de lui parler de quelque chose de délicat et il ne voulait pas que sa fiancée soit là. En sortant de la pièce, il croisa Millicent qui venait prendre son bain. Ils échangèrent un sourire, presque gêné, mais pas un mot. Leur relation était tendue depuis quelques semaines et, si Roman était mal à l'aise à cause du secret qu'il gardait, Millicent ne pouvait jamais prédire de quelle humeur il serait. Dans le hall d'entrée, Roman ramassa son porte-feuille, ses clefs et attrapa sa veste avant d'ouvrir la porte. « J'y vais, passe une bonne soirée! » cria-t-il à l'intention de sa fiancée. Il n'attendit cependant pas de réponse et franchit le seuil de l'entrée. Une fois la porte refermée, il prit le temps de la verrouiller à clé. Il ne savait pas combien de temps Millicent mettrait à sortir de son bain et il avait beau avoir principalement de vieux voisins fortunés, il n'en restait pas moins méfiant.

Après avoir réussi à attraper un taxi de justesse, Roman arriva finalement devant la porte de l'appartement de Maeve avec seulement une dizaine de minutes de retard. C'était encore trop pour lui qui aimait généralement être ponctuel mais il était persuadé qu'elle ne lui en tiendrait pas rigueur très longtemps. Après avoir passé une main dans ses cheveux, il frappa trois petits coups secs sur la porte. « Police du goût, ouvrez ou je défonce la porte! » cria-t-il à travers cette dernière, un immense sourire aux lèvres. Roman avait hâte de passer enfin une soirée en tête à tête avec sa petite sœur. Depuis qu'ils avaient tous quittés la demeure familiale, les enfants Keating se voyaient forcément beaucoup moins et, il avait beau parfois prétendre le contraire, les réunions familiales lui manquaient beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:20

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


A peine Maeve avait redéposé son téléphone sur le comptoir qu’elle entendit frapper à la porte de l’appartement. Une voix s’éleva alors de l’autre côté. « Police du goût, ouvrez ou je défonce la porte! » Roman. Avec un grand sourire, la jeune femme se précipita hors de la cuisine pour ouvrir à son aîné. « Oh mince alors, c’est la fin des haricots ! Que faire ? » répondit-elle dès qu’elle le vit, d’un air qui se voulait sérieux, mais qui trahissait la joie qu’elle ressentait. D’un geste de la main, elle l’invita à entrer et referma la porte derrière eux. Ne tenant pas compte du léger retard de son frère, Maeve ne pouvait supprimer ce sourire idiot qui s’était installé sur son visage et, sans crier gare, elle sauta dans les bras de Roman. Tant pis pour les potentiels germes sur lui, elle ne pouvait pas se retenir plus longtemps. Car si elle s’entendait très bien avec ses deux grandes sœurs, sa relation avec le seul garçon de la fratrie était bien plus fusionnelle. « Tu m’as manqué, frérot. » souffla-t-elle, incertaine qu’il ait pu l’entendre.
L’odeur du chili con carne commençait à envahir l’appartement. Ça sentait bon, et Maeve en était fière. « Bon, j’espère que tu as faim ! » dit-elle en se détachant des bras de son frère. Elle le laissa enlever sa veste tandis qu’elle repartait dans la cuisine mélanger le plat. « Interdiction d’entrer ici tant que tu n’auras pas deviné ce que j’ai fait ! » lança-t-elle sans se retourner. Attrapant une cuillère, elle goûta son chili. Parfait. Il ne lui restait plus qu’à terminer de cuire. Maeve avait tellement rêvé de cette soirée. Depuis quelques années, les enfants Keating avaient tous quitté le nid familial les uns après les autres. Elle avait certes été la dernière, mais ces repas conviviaux avec tout le monde lui manquaient. Elle retournait régulièrement voir ses parents, qui habitaient à quelques rues, pourtant ça n’était jamais pareil. Roman et ses deux sœurs, les trois ingrédients manquants.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:20

maeve & roman
our hearts are made of gold.
La porte s'ouvrit, dévoilant une Maeve resplendissante. Cela faisait toujours un bien fou à Roman, de la voir aussi épanouie. La famille entière avait vécu l'enfer à cause la santé fragile de sa petite sœur alors la voir en pleine forme lui procurait toujours l'effet d'une immense bouffée d'oxygène, et il savait qu'il en allait de même pour ses parents et ses autres sœurs. Un instant, il pensa à sa propre condition et les mauvais souvenirs que sa maladie rappellerait sans doute à tout le monde, lorsqu'ils apprendraient la vérité. Heureusement, il n'eut pas le temps d'y réfléchir bien longtemps avant que Maeve ne se jette dans ses bras. Surpris, il réagit cependant à temps pour éviter de perdre l'équilibre. Elle n'était pas bien grande, sa sœur, mais elle pouvait avoir de la force, quand elle voulait. Il la serra alors dans ses bras en tâchant toutefois de ne pas inspirer trop fort, sachant qu'elle devait probablement être couverte de poils de chats. « Tu m'as manqué, toi aussi. » murmura-t-il dans un soupir, avant de ponctuer sa phrase par un baiser déposé sur le front de sa cadette. C'était vrai, qu'elle lui avait manqué. Pourtant, ils s'étaient croisés, une dizaine de jours plus tôt, par le plus grand des hasards. Mais Roman était pressé et ils n'avaient pu échanger que quelques mots. Et puis, une soirée en tête à tête surpassait largement un bref échange en pleine rue. Maeve se détacha finalement de lui avant de se diriger d'un pas léger vers la cuisine. Ce n'est qu'alors qu'il sentit la bonne odeur de chili con carne se propager jusqu'à lui. Il laissa sa veste dans l'entrée et se dirigea vers la cuisine dans laquelle il pénétra, malgré l'interdiction de Maeve, avec un air de défi. Puis, sans prévenir, il s'avança vers elle et parvint à lui arracher la cuillère des mains. Il plongea celle-ci dans la marmite de chili puis l'en ressortit pour y porter ses lèvres. « Mmm... J'hésite... » lâcha-t-il, feintant la réflexion. « Tu m'as préparé de la sauce bolognaise, c'est ça? » ajouta-t-il, alors que son visage se fendait d'un grand sourire d'enfant. Il s'amusait à taquiner sa sœur. Ce soir, il avait prévu de lui parler de deux choses qui seraient sans nul doute difficiles à aborder. Plus encore avec elle. Alors il profitait comme il le pouvait de la joie qui régnait dans l'appartement, avant que celle-ci ne se transforme en quelque chose de plus pesant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:21

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


Maeve se sentait comme une petite boule d'énergie, de bonne humeur. Elle ne pouvait détacher ce sourire qui s'était installé sur son visage dès l'instant où elle l'avait entendu sonner à sa porte. Un pur bonheur. Elle imaginait déjà la prochaine fois qu'elle organiserait un repas chez elle, avec toute la fratrie cette fois. Deux frères, deux soeurs, elle était bénie d'être aussi bien entourée. Il lui arrivait parfois de se demander quelle aurait été sa vie si ses parents biologiques n'étaient pas décédés dans cet accident de voiture. Aurait-elle était fille unique? Ou si les Keating ne l'avaient pas adoptée, quelqu'un d'autre l'aurait-il fait? Peut-être qu'elle aurait fini par être trimbalée de famille d'accueil en famille d'accueil à travers l'Irlande. Mais Maeve avait rejoint cette grande et belle famille américaine, et elle n'échangerait sa vie pour rien au monde.
Dans sa cuisine, la jeune femme attendait que son frère ne devine ce qu'elle lui avait préparé. Sauf que Roman ne se fit pas prier et brisa son interdiction. Il s'empara de sa cuillère avant même qu'elle ne comprenne ce qui était en train de se passer. D'un air faussement boudeur, la benjamine Keating fronça les sourcils et lui jeta un regard. « Mmm... J'hésite... Tu m'as préparé de la sauce bolognaise, c'est ça? » Son air boudeur ne fit pas long feu, il fut rapidement remplacé par un visage amusé. Bien sûr, elle savait que Roman plaisantait. Avec l'odeur environnante et les haricots rouges qui flottaient dans le plat, il était impossible de ne pas reconnaître un chilli con carne. « Gagné! Je me suis dit que ça serait drôle de partager la préparation du repas. J'ai fait la sauce bolognaise, maintenant à toi de faire des pâtes avec tes petites mains! Et même si on a tout notre temps, dépêche-toi, j'ai faim! » lança-t-elle d'un ton malicieux. Elle avait hâte de pouvoir montrer son petit nid douillet à son frère. Depuis la dernière fois qu'il était venu, tant de choses avaient changé. Maeve essayait vraiment d'en faire un endroit confortable, son chez-elle. Sa formation en décoration d'intérieur et ses talents de bricoleuse lui permettaient de rendre les lieux bien plus chaleureux. « Tu as eu des nouvelles de Liam et des autres récemment? J'ai été plutôt prise ces derniers jours, alors je n'ai pas trop eu le temps de les contacter... » Entre sa formation, les mariages à organiser, Nate à conseiller, les chatons dont il fallait s'occuper... Maeve n'avait plus beaucoup de temps pour elle depuis une petite semaine.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:21

maeve & roman
our hearts are made of gold.
Maeve sembla amusée par la remarque de Roman, ce qui fit davantage encore sourire celui-ci. Elle lui avait décidément beaucoup trop manqué. Depuis qu'elle était entrée dans sa vie, c'était son petit rayon de soleil, celle qui savait lui remonter le moral par un simple sourire. Il avait parfois bien du mal à penser qu'ils n'étaient pas du même sang, tous les deux, tellement il se sentait connecté à elle. Rien à voir avec ce qu'il avait ressenti lorsqu'il s'était retrouvé face à Nora. Sa soeur biologique. Bien qu'ils s'étaient quitté sur un tout autre ton qu'ils ne s'étaient rencontrés, c'était toujours un peu tendu. Il n'avait jamais connu ça avec Maeve. Même lorsqu'ils avaient un différent, ils finissaient par se serrer dans leurs bras et tout était réglé. En réponse à sa plaisanterie, Maeve déclara que Roman allait devoir lui aussi mettre la main à la pâte. « Dans ce cas, je ferais mieux de t'inviter au restaurant, tu sais que je déteste cuisiner. » Il s'interrompit un instant et replongea la cuillère dans la marmite avant de la porter une nouvelle fois à ses lèvres. « Je préfère largement manger! » lâcha-t-il avant de se mettre à rire. Il n'avait plus beaucoup d'appétit, pourtant, ces derniers temps. Mais la perspective de passer cette soirée avec sa petite soeur le rendait plus joyeux. La petite brune le questionna sur le reste de la fratrie. Lui non plus n'avait pas beaucoup le temps de prendre de leurs nouvelles. Ou, plutôt, ne le prenait-il pas? Il était vrai qu'il préférait les éviter, depuis quelques temps. Comme il l'avait fait avec Maeve, à vrai dire. « Liam est venu m'emprunter de l'argent... » commença-t-il en haussant les épaules. Peut-être n'aurait-il pas dû évoquer cela, c'était sans doute le genre de sujet qu'on évitait d'aborder. Mais Maeve connaissait les rapports tendus entre les deux frères. Cela en avait toujours été ainsi. Et puis, Roman n'avait pas envie de couvrir son frère. Il l'avait déjà trop fait, souvent malgré lui, lorsqu'ils étaient plus jeunes. « ...mais je n'ai pas de nouvelles des filles. » Sa gorge se serra un peu. Il devrait bientôt prendre son courage à deux mains et les contacter, pourtant. Il avait quelque chose d'important à leur dire. C'était ce qu'il s'apprêtait à avouer à Maeve. Ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:21

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


Les plaisanteries allaient bon train. De ses quatre frères et sœurs, Maeve avait toujours été plus proche de Roman. Était-ce dû à sa personnalité qui s’accordait bien avec celle de la jeune fille ? Ou était-ce lié à son âge, plus proche du sien que tous les autres enfants Keating ? Elle n’aurait su le dire. Quoique… Avec le recul, elle pouvait imaginer que finalement, l’âge avait certainement joué un rôle là-dedans. Après tout, elle avait presque dix ans de différence avec l’aîné des Keating. En tout cas, depuis qu’elle avait rejoint cette famille, Roman avait toujours été un pilier pour elle. Si toute la famille l’avait accompagnée dans la maladie, c’est vers lui qu’elle se tournait lorsqu’elle n’allait pas bien. Aujourd’hui encore, ils partageaient ce lien privilégié, sans que le sang ait la moindre importance. Ils connaissaient tout l’un de l’autre. Ou du moins, c’est ce que Maeve croyait.
La conversation culinaire battait son plein. Roman jouait les enfants, à tremper à répétition la cuillère dans le plat qui terminait de cuire. Tandis qu’ils continuaient de bavarder, Maeve s’approcha du placard contenant toute sa vaisselle. Elle attrapa deux assiettes, qu’elle déposa sur la table. « Liam est venu m’emprunter de l’argent… » Ses sourcils se levèrent instantanément, mais elle n’était pas surprise. Si elle n’avait jamais eu de problèmes avec son aîné, elle savait que ce n’était pas le cas de Roman. Liam n’était pas la personne la plus facile à vivre, c’était vrai. Mais il arrivait à Maeve d’espérer que leurs querelles disparaîtraient un jour. « …mais je n’ai pas de nouvelles des filles. » « Je vois. Les choses ont bien changé depuis qu’on est tous partis… » Ce ton un peu nostalgique et triste, la benjamine n’avait pu l’empêcher. Elle regrettait souvent ces moments de complicité qu’elle avait vécus, enfant, avec sa famille. Partagée entre son envie d’indépendance et ses sentiments de petite fille, ses journées étaient remplies de contradictions.
Elle secoua alors la tête, comme pour chasser ces pensées malvenues dans un moment pareil. Roman était là, chez elle, pour la première fois depuis longtemps. Elle n’allait pas laisser sa nostalgie gâcher cette soirée. Attrapant cette fois-ci des couverts pour tous les deux, elle les tendit à son frère pour qu’il aille les mettre en place. Alors qu’il s’exécutait, elle prit la casserole qu’elle déposa sur la table. « Fromage, crème fraîche et chips tortillas avec ton chili ? » demanda-t-elle en amenant les accompagnements. Pour elle, ce serait un peu de tout. Il n’y avait rien de mieux qu’un bon chili en famille. Même à deux.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:22

maeve & roman
our hearts are made of gold.
Roman observa sa petite sœur commencer à dresser la table en y déposant les assiettes pendant qu'il lui expliquait quelles nouvelles il avait ou non eues du reste de la fratrie. Il regrettait que les choses soient devenues ainsi. Avant, lorsqu'ils vivaient ensemble, ils étaient tous très proches. Bien évidemment, il y avait des confrontations, des prises de bec. Il était impossible qu'il en soit autrement. Tous les enfants Keating ont toujours eu un caractère plutôt fort. Chacun à leur façon, mais cela finissait parfois par dégénérer. Quelques fois, il s'agissait de bêtises, de simples broutilles. D'autres fois, cela prenait plus d'ampleur. Cependant, généralement, tout finissait par s'arranger plutôt rapidement. Sauf en ce qui concerne les deux garçons. Il y avait des rancœurs entre Liam et Roman qui n'étaient pas prêtes de s'apaiser. Mais c'était une autre histoire. L'exception qui confirme la règle, comme on dit. Ils ne se détestaient pas pour autant, mais leur relation était tendue et cela n'échappait à personne. Roman soupira lorsque Maeve fit remarquer que les choses avaient bien changées. Elle ne savait pas encore à quel point elle avait raison. Mais elle était sur le point de le découvrir. « Je suppose que c'est ainsi que ça doit se passer... » répondit-il seulement. Elle avait l'air triste et il détestait la voir comme ça. Depuis toujours, il aurait voulu pouvoir se contenter de claquer des doigts pour offrir à Maeve ce qu'elle désirait. Mais il y avait des choses plus faciles à obtenir que d'autres. Néanmoins, lorsqu'elle lui tendit les couverts pour qu'il aille les installer, elle semblait déjà moins nostalgique. Elle lui demanda ce qu'il prendrait avec son chili et il répondit avec un sourire. « La totale! Je ne vais pas me gêner. » Maeve finit de poser les plats sur la table et ils prirent place autour de celle-ci, l'un en face de l'autre. Alors qu'il attrapait l'assiette de sa sœur pour la servir, il s'éclaircit la gorge distraitement. « Hum... Je dois te parler de quelque chose, petite sœur. » Il avait volontairement utiliser ces deux derniers mots dans l'espoir de la mettre en confiance, anticipant ce qu'il s'apprêtait à lui révéler. Il ne savait pas vraiment par quoi commencer mais, dans tous les cas, il valait mieux préparer le terrain. Des deux nouvelles qu'il s'apprêtait à dévoiler, l'une était sans doute moins grave que l'autre, elle lui apportait même un peu d'espoir et il espérait qu'il en soit de même pour sa sœur. Mais il craignait que cela blesse tout de même Maeve. Il s'en voudrait alors énormément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:22

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


Le duo s’était finalement installé à table autour du chili qu’avait préparé Maeve. La tournure nostalgique qu’avait prise la soirée ne plaisait pas à la noiraude, qui s’était empressée de mener la discussion sur un chemin plus gai. Autrement dit, elle avait parlé nourriture. Alors qu’elle s’apprêtait à prendre l’assiette de son frère pour le servir, ce dernier fut plus rapide et prit la sienne. Elle le laissa alors faire, s’adossant confortablement contre sa chaise. Le délicieux fumet du chili avait complètement rempli la pièce et il lui tardait de pouvoir le manger. Avec beaucoup de fromage. Beaucoup, beaucoup. Ses pensées orientées fromage furent interrompues par un bruit discret, mais suffisamment fort pour qu’elle l’entende. Roman s’était éclairci la gorge. Et généralement, on éclaircissait sa gorge lorsqu’on avait quelque chose d’important ou de délicat à annoncer. Ou si on était malade, mais cela ne semblait pas être le cas. « Hum… Je dois te parler de quelque chose, petite sœur. » Gagné. Maeve se redressa instantanément, pendue aux lèvres de son frère. Pas de sourire, pas de ton enjoué. Pas très bon signe. « Qu’est-ce qu’il y a ? Il s’est passé quelque chose ? » Évidemment qu’il s’était passé quelque chose. La jeune femme se maudit intérieurement pour sa remarque plus rhétorique qu’autre chose. Recherchant un peu de réconfort auprès de son frère, elle tenta de plonger son regard dans le sien, mais elle ne parvenait pas à trouver de réponse. Sans pouvoir les en empêcher, la peur et l’inquiétude s’emparèrent d’elle. Peut-être que ça se voyait sur son visage, elle n’en savait rien. Elle avait un pressentiment. Un mauvais pressentiment. Mais il fallait qu’elle arrête de s’emballer alors qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’il allait dire. « Roman ? » murmura-t-elle dans un souffle, soutenant son regard aussi longtemps qu’elle le pouvait. Était-ce seulement son imagination ? Se faisait-elle des idées ? Peut-être allait-il lui annoncer une bonne nouvelle. Peut-être. Mais peut-être pas. Sûrement pas.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:22

maeve & roman
our hearts are made of gold.
Roman n'aimait pas la tournure que prenait la situation. Il aurait voulu s'échapper, prétexter une urgence. N'importe quoi pour ne pas avoir à rester là. Pour ne pas avoir à tout lui dire. Pourtant, il était trop tard pour faire marche arrière, même si il l'avait voulu. Mais il devait se rendre à l'évidence, il ne le voulait pas vraiment. Il avait déjà attendu trop longtemps. Il gardait ce secret pour lui depuis plusieurs mois maintenant. Il ne pouvait plus attendre. Il fallait qu'il partage ce qu'il vivait, ses craintes. Et puis, elle devait savoir. Cependant, devant la mine apeurée de sa cadette, Roman ne savait plus quoi faire. Il ne pouvait pas lui dire comme ça qu'il risquait de mourir bientôt. La maladie, elle connaissait. Elle était passée par là plusieurs fois. Et, à chaque fois, elle s'en était sortie. C'était une battante, Roman le savait. Mais là, ça ne dépendait pas d'elle. À vrai dire, il n'y avait rien qu'elle puisse faire pour aider Roman, si ce n'est être présente à ses côtés, et il craignait qu'elle se sente désemparée face à cette situation. Qu'elle se sente impuissante. « Je... » Il avait la bouche sèche, tout à coup, et avait du mal à articuler. Il plongea son regard dans celui de Maeve, cherchant les mots à employer, ceux qui rendraient les choses moins difficiles. Mais il ne trouvait plus ses mots, tout s'embrouillait dans sa tête. Et plus il voyait la peur s'installer chez sa petite sœur, plus il était confus lui aussi. Finalement, il décida de commencer par la moins mauvaise des nouvelles qu'il avait à lui annoncer. Celle qui pourrait peut-être atténuer l'effet de l'autre, avec quelques explications. « J'ai rencontré ma sœur biologique. » Voilà, la première bombe était lâchée. Il passa une main dans sa nuque et grimaça malgré lui. Il avait lâche, sur ce coup-là. Une fois de plus, il repoussait l'échéance. Maeve allait peut-être se rassurer, se dire que c'était moins grave que ce qu'elle avait pu imaginer. Puis il lui briserait ses espoirs, quelques minutes plus tard. Il avait l'impression de jouer avec ses sentiments et il s'en voulait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:23

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


L’atmosphère s’était soudain alourdie, assombrie. Les plaisanteries lancées quelques instants plus tôt semblaient si lointaines. Personne ne parlait, le silence s’était installé entre le frère et la sœur. Les secondes passaient comme des heures. Maeve ne pouvait imaginer ce que Roman pouvait bien avoir tant de peine à lui dire. Ils n’avaient jamais eu de secret l’un pour l’autre, pourquoi était-ce si différent aujourd’hui ? « Je… » avait-il commencé, avant que sa voix ne s’évanouisse à nouveau dans le silence pesant. Les assiettes vides trônaient au milieu de la table. Le repas allait devenir froid. Mais Maeve ne remarquait plus ce qui se passait autour d’elle. Ses yeux inquiets étaient toujours rivés sur Roman, attendant avec plus d’appréhension qu’auparavant ce qu’il avait à dire. « J’ai rencontré ma sœur biologique. » Boom. Incompréhension. Elle ne comprenait pas. Roman avait une sœur biologique ? Une sœur autre qu’elle, ou qu’Ezra, ou que leur aînée ? Les mots restaient coincés au fond de sa gorge. Elle voyait bien que Roman attendait une réaction de sa part, une phrase, quelque chose quoi. Mais elle s’en sentait incapable à cet instant-là. Rire. Elle avait envie de rire tant cette situation était risible et improbable. Peut-être était-elle en train de rêver. Sauf que ce n’était pas le cas et qu’il lui fallait encaisser le coup. Admettre la réalité des choses. Roman n’était plus « son » grand frère. « Je… Quoi ? Comment ? Où ? … Pourquoi ? » Son cœur s’emballait au fur et à mesure qu’elle perdait les mots. C’était ridicule. Toute cette situation était ridicule. « Tu as une sœur biologique ? »  Voilà qui semblait mieux. Reprendre tout depuis le début pour mieux comprendre. Même si elle n’avait aucune envie de savoir qui était cette fille ni comment elle avait retrouvé Roman, elle se sentait obligée de poser cette question. C’était sûrement important pour son frère. Et même si elle devrait le partager après ça, ou pire, le voir s’éloigner d’elle, elle devait le faire pour lui. Aussi douloureux que ce soit de ne plus être sa petite princesse.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:23

maeve & roman
our hearts are made of gold.
Maeve resta longtemps immobile, muette. Trop longtemps. Roman eut l'impression que son cœur allait s'arrêter de battre. Ou exploser. Il n'était pas certain, à vrai dire, tant les pulsations de son cœur variaient, tantôt plus rapides que jamais, tantôt presque nulles. Finalement, elle sortit de sa torpeur et s'exprima. Mais pas de la façon dont Roman l'aurait voulu. Elle semblait complètement perdue. Après une poignée de secondes, pourtant, elle formula enfin une phrase censée. Une question. La question la plus logique, sans doute, pour débuter. « Apparemment. » Ce n'était pas vraiment clair, comme réponse. Il s'en rendait compte. Mais c'était tout ce qu'il avait réussi à dire, sur le moment. Il avait rencontré Nora près de deux semaines plus tôt mais il ne s'était pas encore tout à fait fait à cette idée. Il s'était habitué au fait de ne pas connaître sa famille biologique. Ça ne l'avait jamais vraiment perturbé. Ou du moins très légèrement, durant son adolescence. Mais ça lui était passé. « J'en savais rien... Et elle savait pas pour moi non plus jusqu'à... » Il s'interrompit une nouvelle fois. Si il continuait, il devrait obligatoirement fournir d'autres explications. Et il n'aurait pas d'autre choix que de tout lui dire. Mais après tout, il avait déjà eu ce débat avec lui-même. Il fallait qu'il arrête de revenir sans cesse sur sa décision. « Jusqu'à ce qu'elle lise la lettre que j'ai envoyé à mes parents biologiques. » compléta-t-il finalement. Il n'aurait eu aucune raison d'envoyer cette foutue lettre si il n'avait pas été malade. Il n'en avait jamais eu l'intention. Mais lorsqu'il avait appris qu'il lui fallait cette greffe et que le don devait provenir d'un membre de sa famille, il avait été complètement désemparé. Il avait longtemps hésité avant de finalement se lancer. Il avait attendu une réponse pendant longtemps. Et puis Nora avait frappé à sa porte. « Je savais pas qu'elle débarquerait. Elle est partie de Londres sur un coup de tête. » Il avait l'impression de s'excuser. C'était peut-être un peu ce qu'il faisait. Il ne voulait pas que Maeve souffre à cause de l'arrivée de Nora mais il ne pouvait pas repousser celle-ci. Il avait besoin d'elle, si il voulait continuer à pouvoir veiller sur Maeve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:24

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


Maeve savait qu’elle n’allait pas aimer cette discussion. D’accord, elle savait aussi qu’elle était souvent trop possessive envers Roman, elle en était consciente. A l’époque déjà, il lui avait fallu un certain temps avant d’accepter Millicent dans la vie de son frère. Alors une sœur biologique… Une vraie sœur… Elle analysait le visage du jeune homme, essayait d’interpréter la moindre émotion qui passait dessus. Mais comme pour elle, c’était une expression complètement vide qu’il arborait. Alors comme ça, « apparemment » il avait une sœur biologique. Maeve se mordit la lèvre inférieure, comme prête à recevoir un nouveau coup de couteau dans le cœur. Oui, elle le savait. Elle était trop possessive. Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. « J’en savais rien… Et elle savait pas pour moi non plus jusqu’à… » Jusqu’à quoi ? Roman semblait hésiter, il s’était interrompu. Dans un de ces nombreux films dramatiques qu’elle regardait, Maeve se serait exclamée que le suspense était insoutenable. Mais à cet instant-là, elle n’aurait jamais voulu entendre la suite. « Jusqu’à ce qu’elle lise la lettre que j’ai envoyé à mes parents biologiques. » Là, le voilà le nouveau coup de couteau. Ce sentiment de trahison. Cette envie d’hurler. Pourtant, l’Irlandaise savait qu’elle n’avait aucun droit de ressentir cette peine à l’égard de son frère. Elle-même s’était posé de nombreuses questions quant à sa famille biologique, quant à ses origines. Peut-être que si elle avait eu un nom, une adresse, elle aurait fait la même chose. Inconsciemment, Maeve avait baissé les yeux sur ses doigts, qui s’entremêlaient, puis se démêlaient à répétition. « Une lettre ? » murmura-t-elle, pour ne pas laisser transparaître les sanglots qui montaient dans sa voix. Elle avait parlé à voix basse, comme pour elle-même. Elle se détestait de réagir de telle manière, Roman avait le droit de contacter sa famille biologique s’il le souhaitait. « Je savais pas qu’elle débarquerait. Elle est partie sur un coup de tête. » A quoi s’attendait-il alors ? S’il avait envoyé une lettre, ça voulait dire qu’il voulait bien finir par les rencontrer, non ? Maeve se demandait à quoi ressemblait cette fille. Certainement qu’elle avait les mêmes traits que Roman, puisqu’ils partageaient le même sang. Elle savait que les liens du sang n’avaient aucune importance, les parents Keating le leur avaient répété des dizaines et des dizaines de fois. Mais ça ne voulait pas dire qu’ils ne pouvaient pas primer sur les autres liens. « Elle est venue comme ça ? Tu n’as pas eu de réponse à ta lettre avant ? » Tant de questions se bousculaient dans sa petite tête habituellement si souriante. La gaieté s’était comme évaporée de son être pour ne laisser qu’une petite boule de pessimisme, avec une voix qui lui répétait sans cesse que cette sœur biologique serait une meilleure sœur pour Roman qu’elle.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:24

maeve & roman
our hearts are made of gold.
Roman poussa un profond soupir alors que Maeve répétait ses propres mots. Il voyait bien qu'elle essayait d'être forte mais qu'elle était sur le point de craquer. Il s'en voulait tellement mais il était tout aussi perdu qu'elle, à cet instant. « Ouais, une lettre. » répéta-t-il encore. Une maudite lettre qu'il avait eu tant de mal à écrire. Une lettre qu'il avait longtemps laissée dans la poche intérieure de sa veste avant de finalement se décider à l'envoyer. Mais il n'était pas sûr que le préciser à Maeve rendrait les choses plus faciles à entendre. Pourtant, il fallait qu'elle sache. « J'ai jamais eu envie d'envoyer cette lettre. Ou même de l'écrire. » Jusqu'à ce qu'il n'ait plus le choix. Du moins, c'est comme ça qu'il voyait les choses, pour essayer de se déculpabiliser d'avoir trahi les Keating. Car c'était comme ça qu'il le ressentait un peu, lui aussi. Certains diraient qu'on a toujours le choix. Il aurait pu attendre qu'on lui trouve un donneur étranger compatible. Mais ça aurait pu prendre des années. Et il n'avait pas tout ce temps. Maeve lui demanda la confirmation que Nora ne l'avait pas prévenu avant d'arriver à Los Angeles. « Non, je n'ai pas eu de réponse... » Il avait été surpris, en voyant cette jeune femme qui lui avait paru si familière sur le pas de la porte de son appartement. Jamais il n'aurait imaginé se retrouver dans cette situation. Tendant le bras, il attrapa finalement la main de Maeve et la serra un peu. « Ma famille c'est toi. » Il chercha son regard pour y fixer le sien et mettre un peu plus de conviction dans ses propos. Il fallait qu'elle se rende compte qu'elle occuperait toujours une place particulière à ses yeux, et qu'aucune autre fille, pas même sa soeur biologique, ne pourrait la détrôner. « C'est les parents, les filles. C'est Liam, même si la plupart du temps il me sort par les yeux. » ajouta-t-il avant de laisser échapper un petit rire, dans l'espoir de détendre l'atmosphère. Mais même lui n'était pas convaincu. Il avait la gorge serrée, l'estomac noué. Il avait peur de ce qu'il s'apprêtait à révéler à Maeve. Parce qu'elle serait l'une des premières personnes à savoir et qu'il savait que tout expliquer une nouvelle fois rendrait les choses encore un peu plus réelles. En réalité, elle n'était que la seconde personne à qui il disait tout. La première personne à qui il s'était confié avait été Maxyne. Mais la révélation avait eu lieu dans un endroit public et sa meilleure amie avait été obligée de se contenir. Et il redoutait que la réaction de Maeve, en toute intimité, rende la chose plus difficile encore à accepter. Pourtant, il avait eu le temps de se faire à l'idée désormais. Il savait depuis bientôt six mois. Une demi-année pendant laquelle il avait repoussé l'échéance. Pendant laquelle il avait espéré que son téléphone sonne un jour et qu'on lui annonce qu'on s'était trompé. Qu'il était en pleine forme et qu'il vivrait encore longtemps. Mais il ne pouvait plus fuir. Il devait se rendre à l'évidence. « Mais il y autre chose encore... » finit-il par lâcher, sa mâchoire se crispant davantage. Sans qu'il s'en rende compte, la pression de sa main sur celle de Maeve augmenta légèrement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:25

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


Il n’y avait pas réellement de moment de silence. Pourtant, chaque seconde sans prononcer un mot passait comme de longues minutes. Maeve se demandait comme ils avaient pu passer d’un joyeux repas entre frère et sœur à une ambiance aussi triste et lourde. Elle savait que c’était en partie sa faute. Après tout, c’était elle qui faisait tout un plat d’une histoire qui aurait pu, qui aurait dû rester sans importance. Mais Roman était le membre de la famille dont elle était le plus proche, celui qui l’avait soutenue encore plus que les autres. Elle ne parvenait pas à se faire à l’idée qu’elle pouvait être détrônée dans le rôle de la petite sœur. Lorsque son frère lui avoua qu’il aurait préféré ne pas envoyer ou même ne pas écrire cette lettre, elle se sentit à la fois soulagée et confuse. Pourquoi l’écrire s’il n’en avait aucune envie ? Mais elle le laissa parler, gardant pour elle ses questions et ses remarques, parce qu’elle savait que ce n’était pas terminé. Alors, comme s’il avait lu dans ses pensées les plus enfouies, il attrapa sa main et ajouta quelque chose qui lui mit du baume au cœur. Ma famille, c'est toi. Ses paroles résonnaient en elle et elle afficha un petit sourire comblé. Oui, elle le savait. Elle l’avait toujours su. C’était pour cela qu’elle s’en voulait d’autant plus de réagir comme une petite fille pourrie-gâtée possessive. Roman n’avait jamais souhaité la remplacer. Il continua de parler, évoquant leurs parents, leurs sœurs et leur frère, terminant sur un petit rire qui se voulait rassurant. Maeve sourit à nouveau, compatissante. Mais ce sourire ne dura que peu de temps, effacé par l’air soudainement sombre de son frère aîné. Il y avait quelque chose d’autre. Quelque chose dans son ton, dans son expression laissait entendre que le pire restait à venir. En comparaison, la révélation de l’existence de sa sœur biologique ne semblait être qu’une rigolade. Maeve sentait la main de son frère serrer davantage la sienne. Alors elle posa sa deuxième main sur celle de Roman et le regarda dans les yeux. Les battements de son cœur s’étaient rapprochés, inquiète de ce qu’il avait encore à lui avouer. « Je t’écoute, qu’est-ce que c’est ? » Elle redoutait ses paroles. Elle savait désormais qu’on pouvait basculer dans l’obscurité avec simplement quelques mots. Se mordant doucement la lèvre inférieure, elle ne pouvait faire qu’une seule chose : attendre.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:26

maeve & roman
our hearts are made of gold.
La première partie de la révélation s'était plus ou moins bien déroulée. Mais le plus dur était encore à venir. Roman devait maintenant avouer à Maeve ce qui l'empêchait de dormir certaines nuits depuis plusieurs mois. Les problèmes de santé, la famille Keating connaissait. Principalement Maeve car elle avait été durant des années le souci principal de la famille à cause de ses nombreuses hospitalisations. Elle avait du s'inquiéter, souvent, de savoir si elle allait s'en sortir ou non. Mais elle avait toujours été forte et c'était sans doute ce qui l'avait aidée un peu. Aujourd'hui, cependant, elle n'avait aucun pouvoir sur ce qui arrivait à Roman. C'était pourquoi il s'inquiétait pour elle. Pourquoi il ne savait pas comment aborder la chose. Par quoi commencer pour la rassurer. « Je... » Les mots se bloquèrent dans sa gorge. Comment pouvait-il formuler les choses sans qu'elle ne commence immédiatement à paniquer? Il avait eu du mal à tout raconter à Maxyne. Mais, malgré tout, cela lui avait semblé moins difficile. Peut-être qu'il avait besoin de partager cela avec quelqu'un. Mais là, il s'agissait de sa petite soeur. Du bébé de la famille. Celle que tout le monde avait toujours tenté de protéger des horreurs de la vie, Roman le premier. Cependant, il ne pouvait plus lui mentir. Elle avait le droit de savoir. « Il y a quelques mois, j'ai passé des examens médicaux. » Cela n'annonçait rien de bon. Mais, maintenant qu'il avait commencé, il ne pouvait plus s'arrêter. « Des examens de routine... Rien de spécifique. Mais les résultats n'étaient pas particulièrement bons alors mon médecin a voulu que j'en fasse d'autres. Bref... On a trouvé ce que c'était... » Sa gorge se serra et son cœur se mit à battre plus fort dans sa poitrine. Il serra une nouvelle fois la main de sa soeur, comme pour se donner un peu de courage avant de poursuivre. « J'ai une leucémie. » La bombe était lancée. Il n'y avait plus de retour en arrière possible. Néanmoins, il tenta de minimiser la chose. Ce n'était peut-être pas la chose la plus intelligente à faire, Maeve n'était pas idiote, bien au contraire. Mais cela le rassurait peut-être davantage que cela n'aurait d'effet sur sa cadette. « C'est pas trop grave. J'ai juste besoin d'une greffe de moelle osseuse et je pourrais guérir complètement. Le problème c'est... C'est pas facile de trouver un donneur compatible. » Finalement, ça ne le rassurait pas. Cela ne sonnait pas mieux à ses oreilles. Cela ne semblait pas plus facile à accepter. Mais, à la fois, il eut l'impression qu'un poids s'envoler de ses épaules. « C'est pour ça que j'ai contacté mes parents biologiques... » conclut-il, en baissant les yeux. Au moins, Maeve pourrait désormais mieux comprendre pourquoi il avait envoyé cette lettre. Il ne voulait pas apprendre à connaître cette famille qui l'avait abandonné. Il ne le voulait plus, du moins. Ça avait été le cas durant son adolescence mais, désormais, il se satisfaisait pleinement de la famille qui l'avait recueilli. Sa vraie famille. Mais il voulait vivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:26

our hearts are made of gold

roman & maeve, keating.


Attendre. Le silence, le regard nerveux de Roman, les doigts serrés sur sa main. Attendre. Maeve n’en pouvait plus, elle avait l’impression que son cœur, dont les battements étaient devenus très proches, allait sortir de sa cage thoracique et exploser.  Elle voyait bien qu’il ne savait pas comment aborder ce qu’il avait à lui dire et ça ne faisait qu’empirer la situation, car elle se doutait alors bien que ce n’était vraiment pas une bonne nouvelle. C’était même certainement pire que tout ce qu’elle pouvait imaginer. Roman commença à parler, butant sur les mots. Il lui expliqua qu’il avait passé des examens médicaux et instantanément, la crainte du pire put se lire dans les yeux de la plus jeune. Que ça ait été des examens de routine ou non ne changeait rien au problème, quelque chose ne jouait pas, les résultats n’étaient pas bons. Maeve sentit alors la main de Roman serrer la sienne plus fort qu’elle ne l’avait jamais serrée et son cœur rata un battement.

Une leucémie. Une putain de leucémie. Un bourdonnement envahit ses oreilles, elle n’était plus capable d’écouter quoi que ce soit. Elle entendit le mot « greffe de moelle osseuse », « donneur compatible » ou encore « parents biologiques », mais son cerveau ne parvenait pas à traiter ces informations. Non, son regard était perdu dans le vide, comme si elle avait été une poupée ou un robot dont on aurait appuyé sur le bouton arrêt. Elle ne répondait pas à son frère qui semblait attendre une réaction de sa part. Des cris, des pleurs, mais certainement pas ça. Les secondes s’écoulaient comme des minutes et Maeve ne bougeait toujours pas. Puis soudain, ses yeux s’emplirent de larmes tellement rapidement qu’elles se succédèrent le long de ses joues. Mais elle n’était pas capable de faire quoi que soit d’autre que de pleurer en silence. Une leucémie, pas si grave ? Elle était bien placée pour savoir, après tous ces séjours passés à l’hôpital, qu’on ne pouvait pas dire que ce n’était « pas trop grave ». « Tu… » Elle essayait encore de comprendre ce qui était en train de se passer, priant qu’elle se réveillerait et que tout ceci n’était qu’un mauvais rêve. Mais elle était bien là, les joues ruisselantes de larmes, en face de son frère au regard inquiet et démuni. « Quelque mois tu dis ? Comment est-ce que tu as pu me cacher ça depuis tout ce temps ? » Maeve s’en voulait. Une fois de plus elle ne réagissait pas comme il le fallait. Roman avait besoin qu’on s’occupe de lui, pas qu’on le blâme parce qu’il avait gardé ce lourd secret pour lui. Elle défit sa main de l’étreinte de celle de son frère et la posa sur ses genoux, tremblante. Il lui faudrait du temps pour accepter ce qui venait de se passer.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 191
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    Mer 30 Mar - 21:26

maeve & roman
our hearts are made of gold.
Roman se souvenait d'avoir un jour été plein d'assurance. Pendant des années, il avait été persuadé qu'il pourrait affronter un véritable cyclone et en ressortir indemne. À cette époque, il n'avait peur de rien, ou presque. Mais ces jours étaient désormais bien loin derrière lui. Aujourd'hui, et bien qu'il ne se l'avouait pas encore vraiment, il avait peur, tout le temps. Il vivait dans le mensonge depuis des mois et craignait que la vérité n'éclate au grand jour avant qu'il ait eu le courage d'assumer. Mais, plus que tout, il avait peur de laisser toutes ces personnes qui lui étaient chères. Maeve sembla tout d'abord choquée par ce qu'il venait de lui avouer. Elle paraissait être paralysée par cette annonce, comme incapable de dire ou de faire quoi que ce soit. Mais rapidement, bien trop rapidement, des vagues de larmes se succédèrent, venant ravager son visage pourtant si lumineux habituellement. Roman eut l'effet d'un coup de couteau dans le ventre. Il détestait la voir pleurer, plus encore en sachant qu'il en était la cause. Finalement, elle parvint à lui demander comment il avait pu garder tout ça pour lui. « Je me disais que... En parler rendrait la chose trop vraie... » répondit-il alors en baissant les yeux, soudainement plus honteux encore. Il savait que son excuse était stupide, qu'il aurait du en parler à sa famille bien plus tôt. Mais il n'avait pas pu. Il avait l'impression d'être un gamin complètement déboussolé. Complètement perdu. « C'est con, je sais. Mais... » Mais j'avais la trouille. Voilà ce qu'il voulait ajouter. Ce qu'il pensait réellement. Mais il s'était retenu. Parce qu'il ne pouvait pas se résoudre à montrer la peur qu'il ressentait à Maeve. Ce n'était pas son rôle de le rassurer. Depuis qu'elle était entrée dans sa vie, il avait essayé de la protéger. D'abord, lorsqu'il mentait à ses parents pour couvrir les rares bêtises qu'elle avait pu faire durant leur enfance. Ensuite, lorsqu'il tentait d'impressionner les autres enfants qui se risquaient à lui mener la vie dure. Ou tout simplement à chaque fois qu'il ne pouvait s'empêcher de la surveiller, l'air de rien, craignant qu'elle ne fasse une nouvelle rechute et qu'on doive à nouveau l'emmener à l'hôpital. Aujourd'hui, il tentait de la protéger de sa propre maladie. « Écoute, tout va bien se passer, d'accord? On va finir par me trouver un donneur et il suffira d'une petite opération pour que tout s'arrange. Je suis pas prêt de te foutre la paix... » Se levant de sa chaise, il fit le tour de la table pour venir s'accroupir juste à côté de sa sœur. « Tu as survécu à pire que ça. Tu doutes pas de moi quand même, si? » Il attrapa une nouvelle fois sa main et esquissa un sourire qu'il tenta de faire paraître le plus sincère possible. Il avait besoin qu'elle croit en lui, sans quoi il n'y arriverait pas lui-même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: our hearts are made of gold. (romaeve)    

Revenir en haut Aller en bas
 

our hearts are made of gold. (romaeve)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuu - Testeur :: ONCE UPON A TIME :: Apgujung ★-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit