AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mia lopez (everything is fine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

frog fonda ★

Messages : 206
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: mia lopez (everything is fine)   Dim 26 Aoû - 19:42


- MIA CAMILA EMILY LOPEZ -
feat. cierra ramirez | @crédits

ÂGE/LIEU DE NAISSANCE : tu es née en plein milieu de l'hiver (6 février) à Mérida, Mexique, il y a maintenant vingt-deux ans. Enfin, hiver, c'est une façon de parler vu le climat chaud et humide de ton pays d'origine. C'est d'ailleurs une des choses auxquelles tu peines à t'adapter à Wauwatosa : il fait si froid ! ORIGINES : tu es latino et fière de l'être. Du côté maternel, c'est et ça a toujours été le Mexique, principalement dans la région du Yucatán. Du côté paternel, tu représentes un joli mélange entre le Costa Rica et l'ouest des Etats-Unis. Cette mixité se ressent notamment dans ton bilinguisme, maîtrisant à la perfection l'espagnol et l'anglais. EMPLOI : tu as quitté ton Mexique natal pour tenter ta chance dans l'aventure américaine. C'est donc en tant qu'étudiante en première année de littérature que tu as rejoint Wauwatosa. Les mots ont toujours eu un impact particulier sur toi et tu ne te verrais pas faire autre chose de ta vie. Mais malgré tout, il te faut un peu d'argent pour survivre et tu travailles donc un café depuis ton arrivée dans la ville. Rien de bien sorcier, mais indispensable. Depuis janvier, tu as également rejoint l'équipe d'un de tes professeurs pour travailler sur son projet en tant qu'assistante. SITUATION AMOUREUSE : ton joli coeur est encore à prendre. Depuis ton arrivée à Wauwatosa, tu as bien flirté avec quelques garçons, mais aucun d'entre eux n'a réussi à attirer suffisamment ton attention. Aucun, sauf peut-être un certain assistant bien trop âgé pour toi. Cela ne fait que quelques mois que tu as rencontré le ténébreux Nathaniel Hastings et tu ne te l'avoueras probablement jamais, mais il a déjà fait chavirer ton coeur à plusieurs reprises. Tu te refuses pourtant à admettre ton crush sur un homme que tu sais fiancé (ou du moins la rumeur le dit), ce n'est pas du tout ton genre. FAMILLE dans la famille Lopez, il y a le papa, un ancien homme d'affaires reconverti en tenancier d'un petit café. Il y a aussi la maman, une femme au grand coeur, mais au caractère bien trempé. Et il y a toi, un mélange de tout ça, alliant douceur et bon sens. Vous formez un noyau familial particulièrement fort et fusionnel, la confiance règne entre vous. Tu as grandi avec tantes, oncles et compagnie du côté maternel et la famille est ce qu'il y a de plus important au monde pour toi. Tu sais que tu as un oncle et un cousin aux Etats-Unis, mais avant de venir à Wauwatosa, tu ne les avais pas vus depuis tes onze ans. CARACTÈRE la définition même de la douceur ☆ tu sais ce que tu veux ☆ fût-un temps naïve et innocente, désormais un peu moins ☆ une sensibilité à fleur de peau ☆ pleine d'énergie et aussi pétillante qu'une coupe de champagne ☆ fan du travail acharné, parfois un peu trop ☆ sans cesse à la recherche de la perfection ☆ râleuse comme pas deux ☆ tu n'as pas ta langue dans ta poche ☆ si attachante pourtant ☆ tu pourrais probablement t'améliorer dans ta gestion du stress ☆ tolérante crachant sur ceux qui ne le sont pas ☆ passionnée jusqu'au bout des ongles ☆ épanouie et aussi resplendissante qu'une fleur fraîchement éclose ☆ peut-être un peu trop entêtée par moments ☆ mais toujours pleine de bonne volonté.

ARE YOU GOOD OR BAD ?
Vous êtes invités à faire ce petit test de personnalité. De cette façon nous saurons si vous êtes un personne gentille ou pas et vous serez affiliés à un groupe. La description des groupes se trouve dans ce sujet. Mettre en gras, votre réponse.
01. Ton pote bourré tombe ...
a) tu l'aides à se relever
b) tu as un fou rire
c) tu filmes et diffuses la vidéo sur le net

02. Au supermarché arrive une mamie chargée ...
a) tu la laisse passer
b) tu te dépêche de finir
c) tu restes où tu es chacun son tour

03. Ton personnage Disney préféré :
a) winnie l'ourson
b) le chat du cheshire
c) le capitaine crochet

04. C'est Halloween des gamins sonnent à ta porte ...
a) tu souris et donnes des bonbons
b) tu gardes les bonbons pour toi
c) tu leurs fais peur pour qu'ils partent

05. Ta position préférée :
a) le missionnaire
b) le 69
c) la levrette

06. En couple, une personne canon te drague :
a) tu refuses tout simplement
b) tu te laisses faire
c) tu acceptes

07. Ton collègue de bureau pue de la gueule :
a) tu lui dis gentiment
b) tu lui offres un chewing-gum
c) tu le dis à tout le monde

08. Après un repas entre amis, c'est l'heure de l'addition :
a) tu invites tes amis
b) tu préfères diviser
c) tu fais mine d'avoir oublié ton porte feuille

09. Tu trouves un porte feuille dans la rue ...
a) tu le donnes à la police
b) tu le laisses où il est
c) tu prends l'argent

10. Tu es pris en flagrant délit d'une bêtise :
a) tu avoues et prends ta punition
b) tu nies jusqu'au bout
c) tu accuses tes frères et soeurs

HELLO, IT'S ME ....
(mexico) tes racines et tes ailes, l'endroit qui t'a vu faire tes premiers pas. ce pays si cher à ton coeur, que tu gardes toujours auprès de toi. ces couleurs, cette culture, ces sons, cette cuisine, cette joie de vivre emplissent ton être. malgré l'amour puissant que tu lui portes, tu te retrouves sans espoir lorsque tu penses à l'avenir. la guerre de la drogue entâche la beauté du mexique et tu espères un jour voir ton pays libéré de ce fléau. (wauwatosa) l'aventure américaine que tu as décidé de tenter il y a près d'un an. sans ton talent pour manier les mots, ta curiosité insatiable et ton tempérament de fonceuse, tu n'aurais probablement jamais obtenu cette bourse qui te permet aujourd'hui de vivre loin de ton yucatán natal. même si le mexique te manque terriblement et que tu as eu le mal du pays plus d'une fois, tu ne regrettes pas de t'être lancée dans cette aventure. (words) ton talent premier, ta raison d'exister. les mots ont une importance bien particulière dans ton monde. tu as ce besoin d'exprimer ce que tu ressens sur le papier et tu excelles plutôt bien dans le domaine. rien d'étonnant donc à te voir te lancer dans des études littéraires. qui sait, peut-être verras-tu un jour ton nom sur une couverture. (dance) un esprit sain dans un corps sain, peut-être une des devises qui te correspond le mieux. le sport est un des mécanismes indispensables dans ta vie, l'un des rouages qui te permet de continuer à avancer. tu cours environ deux fois par semaine, mais tu préfères largement brûler des calories en te déhanchant. jazz, hip hop, moderne, ... la musique t'emporte loin de la réalité. (nature) il ne se passe pas une semaine sans que tu n'ailles prendre l'air frais, que ce soit dans des parcs ou au lac. tu rêverais un jour de faire une de ces randonnées sur plusieurs jours, mais tu n'as pas encore osé te lancer. en attendant, tu te contentes de promenades seule ou accompagnée, afin de t'imprégner de la nature et de ses bienfaits. (complex) ta petite taille t'a toujours complexée. heureusement que ta silhouette plantureuse te redonne les années que ta taille t'enlève systématiquement. sans cela, tu ne sais pas ce qui retiendrait les gens de croire que tu as moins de vingt ans. (glitter) la féminité jusqu'au bout des ongles. pas que l'apparence compte tant que ça à tes yeux, mais tu admets volontiers que tu aimes prendre soin de toi. robes, jupes, chaussures à talons, paillettes, tu peux te montrer très coquette quand l'envie t'en prend. cela ne t'empêche pourtant pas de sortir sans maquillage et en jogging bouffant lorsque tu n'es pas motivée à faire le moindre effort. tu es humaine après tout. (hufflepuff) comme beaucoup d'autres jeunes de ta génération, tu as grandi avec l'oeuvre de jk rowling. si enfant tu rêvais de faire partie des courageux gryffondor, c'est aujourd'hui avec fierté que tu as rejoint le rang des jaune et noir. et qu'on ne vienne pas te dire du mal du blaireau, tu défendras avec honneur et véhémence les couleurs de ta maison. (veggie) ou du moins, tu essaies de le devenir. plus pour des raisons écologiques que morales (parce que soyons honnêtes, un bon morceau de bacon, c'est quand même quelque chose), mais dans tous les cas c'est quelque chose qui te tient à coeur. ce n'est pas tous les jours évidents, mais tu espères un jour arriver à ne plus consommer de viande. par contre, t'empêcher de manger du fromage, ça c'est une autre histoire... (green thumb) la nature et sa flore faisait partie de ton quotidien à mérida. depuis que tu as emménagé à wauwatosa, ta chambre est envahie de diverses plantes afin de donner un peu de vie à ton chez-toi. tu adores prendre soin d'elles, à tel point qu'il t'arrive de les appeler tes "bébés". un jour, tu aimerais prendre un animal de compagnie, mais en attendant, tu chéris tes plantes comme jamais. (james watson) ton auteur préféré de tous les temps. tu ne sais pas grand chose de lui, mais il t'a parlé à travers son oeuvre. c'était comme si ses mots s'adressaient directement à toi, comme s'il les avait écrit à ta seule intention. il a changé ta perception du monde écrit et tu ne rêves que d'une seule chose : arriver un jour ne serait-ce qu'à la cheville de cet artiste.

PSEUDO : chuu, mais vous pouvez m'appeler cora.  ÂGE : vingt-sept ans (pas des plus agréables à écrire).  Neutral RÉGION : suisse. CONNEXION : tous les jours, sauf peut-être le temps de finir mon mémoire.  Arrow COMMENTAIRE : j'ai le meilleur petit doigt du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 206
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: mia lopez (everything is fine)   Dim 26 Aoû - 19:43

literature is the most agreeable way of ignoring life.
mia & nathaniel

Une nouvelle journée de cours s'achève. Assis sur ton bureau, tu observes les étudiants quitter peu à peu l'amphithéâtre. Certains se hâtent de sortir comme si le diable était à leur trousse tandis que d'autres prennent le temps de te remercier ou simplement de te saluer. Dans tous les cas, tu as un sourire bienveillant pour chacun d'entre eux. Pour les remercier de t'accueillir à chaque fois aussi bien. Tu as du remplacer le professeur que tu as l'habitude d'assister à pied levé aujourd'hui, un exercice pas forcément toujours évident car, si la plupart des étudiants en littérature sont là parce que cela les passionne, il en reste toujours quelques uns que rien ne semble vraiment intéresser. Mais toi, tu aimes ce que tu fais. Bien sûr, ce n'est pas ce dont tu rêvais et tu échangerais sans doute ta position sans hésiter si on te promettait une longue carrière d'auteur. Mais tu sais que ce n'est pas réaliste. Que tu ne peux pas te contenter de rêver de ça en attendant que l'inspiration te revienne et en te tournant les pouces. Et enseigner te paraît être la meilleure alternative possible à ton rêve.

Une fois l'amphithéâtre vide, tu te lèves pour aller consulter ton téléphone resté dans la poche de ton manteau. Un message de ta fiancée t'y attend. On sort dîner, ce soir? Tu pousses un soupir avant de commencer à pianoter sur le clavier tout en marchant vers le bureau où tu t'installes. Je te l'ai dit, je rentre tard aujourd'hui, j'ai du travail. Fais toi livrer, je me réchaufferai quelque chose en rentrant. Tu hésites un instant, prêt à envoyer ton message comme ça puis te ravises et y ajoutes finalement trois mots. Trois petits mots sur lesquels tu as un peu trop tendance à être radin ces derniers temps. Je t'aime. Les choses sont loin d'être faciles avec Marley en ce moment et tu ne sais plus vraiment comment lui dire ce que tu ressens. C'est vrai que tu l'aimes, mais vous vous connaissez depuis près de six ans et vous êtes ensemble depuis presque aussi longtemps. Et tes sentiments ont évolués depuis. Du moins, tu as l'impression qu'ils ont évolués. À vrai dire, tu ne sais plus vraiment ce que tu ressens non plus. T'es toujours attaché à elle, ça ça ne fait aucun doute. Mais est-ce que tu es encore prêt à passer le reste de ta vie avec elle? Quand tu lui as fait ta demande, il y a trois ans, vous étiez fous amoureux et hystériques à cause de ce qu'il se passait dans vos vies, avec la publication de ton roman. Vous étiez tous les deux d'accord pour attendre que ça se tasse un peu et que tu aies bien avancé dans l'écriture de ton second livre pour vraiment officialiser la chose. Mais tu n'as pas réussi à avancer comme tu le souhaitais et vous en êtes encore au même point aujourd'hui. Nouvelles vibrations, tu lis rapidement sa réponse. Je t'aime aussi. Tu me manques. Nouveau soupir, aussi. Tu reposes ton téléphone et allume ton ordinateur en réfléchissant. Depuis quelques semaines, tu as tendance à traîner un peu trop souvent le soir, avant de rentrer. Plus que nécessaire, en tout cas. Tu en es parfaitement conscient et tu sais que Marley doit s'en rendre compte, elle aussi. Tu vas essayer de te faire pardonner, d'une façon ou d'une autre, c'est décidé.

D'autres vibrations de ton téléphone portable sur le bureau te sortent de tes rêveries. Une nouvelle fois, tu attrapes l'appareil et jette un coup d’œil à l'écran. Mais ce n'est plus le prénom de ta fiancée qui s'affiche cette fois. Bonsoir Nathaniel, je ne pourrais malheureusement pas être présent ce soir mais je compte sur toi et mademoiselle Lopez pour travailler deux fois plus en mon absence. Après t'avoir confié ses classes ce matin, le professeur te confie donc les rênes du projet dans lequel vous vous étiez lancés depuis le mois de janvier. Tu sais que Mia, l'étudiante qui vous a rejoint est une fille sérieuse mais tu n'as jamais vraiment été amené à travailler seul avec elle. Tu es certain que ça ne peut que bien se passer, cependant. Après avoir consulté l'heure, tu rassembles tes affaires et quittes l'amphithéâtre pour rejoindre le bureau du professeur, où vous avez convenu de vous retrouver pour travailler, comme à votre habitude.



literature is the most agreeable way of ignoring life. ☆ (miel)

On aura beau dire tout ce que l'on veut, la vie étudiante n'est pas si mal que ça. Bien sûr, il y a les examens, les travaux à rendre, et pire, les travaux de groupe. Mais au final, n'avoir que quelques heures de cours par jour et pouvoir procrastiner le reste du temps, ça n'a pas de prix. Enfin si, probablement celui de nuits blanches la veille des examens de fin d'année, mais ça fait partie de l'expérience éstudiantine, n'est-ce pas? La plupart des étudiants regretteront probablement d'avoir binge-watché toutes les saisons d'Orange is the new black sur Netflix la semaine dernière ou d'avoir fait la tournée des beuvries organisées par les sororités et fraternités chaque soir. En attendant, ils vivent dans le déni et le vivent plutôt bien.
Ce n'est pas ton cas. Même si tu admets volontiers qu'une bonne soirée devant Netflix ne te laisse pas indifférente, ton amour pour le travail bien fait te pousse à te donner à fond dans tes études. Surtout que récemment, Auden s'est mis à avoir une influence relativement déroutante sur toi et te voilà participant avec plaisir aux diverses fêtes organisées sur le campus. Il est temps de te secouer les puces et de réussir avec brio cette première année. C'est pourquoi tu as décidé de passer ton temps libre en bibliothèque, loin de l'influence douteuse de ton colocataire, pourtant si bienveillant envers toi.

La tête embuée de toutes les notions emmagasinées dans la journée, tu quittes à contrecoeur l'odeur des vieux livres pour rejoindre le flot d'étudiants sortant des salles de cours. Si la journée est terminée pour la plupart d'entre eux, tu es loin de voir le bout de la tienne. Depuis janvier, tu es devenue assistante éphémère d'un professeur pour le projet dans lequel il s'était lancé. Tu es donc amenée à travailler en collaboration avec lui... et avec son assistant à plein temps, Nathaniel Hastings. Ou Nate apparemment, comme certains étudiants se plaisent à l'appeler vu son relativement jeune âge. La première fois que tu as aperçu Nathaniel aux côtés de ton professeur, au début de l'année universitaire, tu n'as pas pu t'empêcher de craquer pour ses beaux yeux bleus et son sourire charmeur. Comme toutes les autres filles de l'amphithéâtre par ailleurs. Mais très vite, la rumeur de ses fiançailles t'est parvenue et ton béguin innocent naissant s'est effacé aussi rapidement qu'il avait commencé. Pas question de s'enticher d'un homme déjà casé. Pourtant, même si tu refuses de l'admettre, votre récente collaboration a ranimé quelques sentiments maladroitement dissimulés. Avec un peu de chance, lorsque tu arrêteras de travailler avec lui, ton coeur cessera de rater un battement à chaque fois que tu le vois.

Arrêtée devant la porte du bureau de ton professeur, tu en profites pour réajuster ta robe et arranger rapidement tes cheveux. Après tout, être à ton avantage ne signifie pas que tu attends quelque chose de plus, et ce n'est pas comme si tu le faisais pour Nathaniel de toute façon. Non, tu le fais pour montrer que tu n'es pas une étudiante négligée. Doucement, tu toques à la porte du bureau et l'ouvres sans attendre de réponse, passant ta tête brune dans l'entrebaillement. Il ne te faut qu'une seconde avant d'intercepter le regard emprunt de mer de Nathaniel et qu'une demi-seconde pour détourner tes yeux. Tu entres en le saluant maladroitement, avant de balayer la pièce, constatant alors l'absence de ton supérieur. « Le professeur Evans n'est pas encore arrivé ? » lances-tu à l'encontre de son assistant. Tu refermes la porte restée ouverte derrière toi et t'avances dans la pièce, attendant une réponse du jeune homme sans jamais plus croiser son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 206
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: mia lopez (everything is fine)   Dim 26 Aoû - 19:45

Les cris d’encouragement emplissent le terrain, se mêlant aux chants des cheerleaders soutenant leur équipe. L’ambiance ne pourrait être plus festive et tu te retrouves ravie d’avoir fait le déplacement pour voir le match. Enfin, tu admets que ça a plutôt mal commencé, avec ton amie qui te pose un lapin à peine quelques minutes avant le coup d’envoi. Mais finalement, tu te laisses vite gagner par l’atmosphère et ta première expérience avec ce sport. À tel point que tu te surprends toi-même à participer à la hola afin d’encourager les jeunes de la ville. Tu t’apprêtes à te rasseoir quand une voix masculine te coupe dans ton élan. « Excusez-moi, ces places sont-elles libres ? » Regardant les deux sièges vides à côté de toi, tu te retournes avec un sourire. « Oui, bien sûr ! » Il ne te faut qu’une demi-seconde pour réaliser qu’il s’agit de Nathaniel, l’assistant principal du professeur Evans. Et d’une femme que tu n’as jamais vu de ta vie. « Oh, bonsoir ! Vous venez voir le match ? » Évidemment qu’il vient voir le match, il ne serait pas là à te demander si les sièges sont libres. Tandis que tu te maudis, les joues rosies, tu te décales de deux places afin de laisser Nathaniel et la jeune femme s’installer. Tu la dévisages furtivement et sens ton cœur se pincer. En même temps, ça fait longtemps que tu entends les rumeurs annonçant Nathaniel en couple. Cela ne devrait pas te surprendre. Pourtant, cette découverte te fait plus mal que tu ne voudrais l’admettre et ta bonne humeur semble s’être envolée en fumée.








La fête bat déjà son plein lorsque vous arrivez enfin au lycée. Tu peux entendre les cris d'ébullition jusqu'au parking. Tu soupires brièvement avant d'accrocher un sourire à tes lèvres tandis que tu fais le tour de la voiture pour aller ouvrir la portière à ta fiancée. Tu as beau être agacé d'être en retard, ton éducation et tes manières te collent à la peau. Pourtant, quand Marley s'extirpe de la voiture et te sourit, tu en oublies presque que tu as serré les dents pendant tout le trajet pour éviter de dire quelque chose qui provoquerait une nouvelle dispute. Quelques instants plus tard, vous êtes au bord du terrain et tu scrutes les gradins pour trouver des places. Marley t'attrape la main et t'entraîne jusqu'à un endroit où deux sièges sont vides. « Excusez-moi, ces places sont-elles libres ? » Tu demandes tout de même, pour t'assurer de ne pas prendre la place de quelqu'un d'autre. C'est seulement là que tu réalises à qui tu viens de t'adresser. Probablement trop absorbé par tes pensées, tu n'avais pas reconnu Mia de loin. Pourtant, ce n'est pas faute de passer du temps avec elle, ces derniers temps. Lorsqu'elle te demande si tu es venu voir le match, tu souris. « Oh, je ne suis pas un grand fan de ce sport, nous les anglais sommes plutôt branchés soccer mais j'aime l'ambiance des matchs aussi importants que celui-ci... » Ta fiancée te pousse doucement pour t'inciter à t'asseoir à côté de l'étudiante avant de prendre place à son tour, tout en roulant des yeux et se penchant pour s'adresser à Mia. « Excusez-le, il ne peut pas s'empêcher de rappeler à tout le monde qu'il est anglais, et pourtant c'est loin d'être son plus gros défaut. » Fière de sa plaisanterie, elle dépose un baiser sur ta joue avant de porter son attention sur un vendeur de pop-corn qui passe à côté de vous. Tu as toujours ta main dans la sienne cependant tandis que tu te retournes une nouvelle fois vers la jeune femme que tu ne connaissais pas encore vraiment, en dehors de son implication dans ses études. « Et vous Mia, que pensez-vous des traditions américaines, alors? » En même temps, tu jettes un œil au match.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 206
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: mia lopez (everything is fine)   Dim 26 Aoû - 19:45


- NATHANIEL JAMES HASTINGS -
feat. zac efron | @crédits

ÂGE/LIEU DE NAISSANCE : vingt-neuf ans, né à londres. ORIGINES : anglaises du côté de papa, australiennes du côté de maman. EMPLOI : assistant universitaire en littérature, tu es aussi écrivain à tes heures perdues. tu as d'ailleurs publié ton premier roman sous un pseudonyme, celui de james watson, et ça a été un véritable succès. cependant, tu sembles manquer cruellement d'inspiration désormais. SITUATION AMOUREUSE : fiancé à une jeune femme que tu pensais aimer profondément mais votre couple bat de l'aile depuis trop longtemps. pourtant, tu ne parviens pas à aborder le sujet avec elle. FAMILLE : un père juge et une mère avocate qui n'ont pas vraiment compris que tu ne suives pas le même chemin qu'eux mais qui ont fini par l'accepter, malgré tout. un frère cadet avec qui tu t'entends plutôt très bien malgré vos différences flagrantes. CARACTÈRE : tu as eu une éducation stricte et, malgré que tu n'aies pas négligé les plaisirs d'être étudiant, tu as toujours su faire preuve de bonnes manières. t'es poli, un peu trop parfois. ton frère dit que ça te rend même un peu chiant mais tu sais que tu peux être aussi drôle que lui, quand tu veux. altruiste, tu placeras toujours les personnes qui te sont chères, ou celles dans le besoin, avant tout. de ce fait, loyal et fidèle, en amitié comme en amour, tu supportes mal la trahison. t'es même un peu rancunier même si tu es trop noble pour ne serait-ce qu'imaginer des représailles. ça n'empêche pas que tu sois têtu et qu'il soit difficile de t'enlever une idée de la tête lorsqu'elle y est bien ancrée. enfin, tu es aussi quelqu'un de passionné mais ça te rend parfois un peu trop perfectionniste et tu sais que ça a tendance à énerver.

(england) tu es né et tu as vécu la plupart de tes années en angleterre. tu l'aimes ton pays, plus que n'importe quel autre. tu aimes profondément ses traditions, ses habitants, sa capitale. c'est avec beaucoup de regret que tu l'as quitté, mais également avec la ferme conviction que le bonheur n'était pas une question de paysage mais d'entourage. (australia) gamin, tu passais la plupart de tes vacances dans le pays de ta chère mère. c'est d'ailleurs là que tu as appris à surfer, avec tes nombreux cousins et cousines. aujourd'hui, tu y retournes beaucoup moins souvent mais, lorsque c'est le cas, tu n'oublies jamais d'aller rendre visite à la famille qu'il te reste là-bas. (etiquette) si tu t'es découvert une passion pour un sport grâce à la famille de ta mère, du côté de ton père, ce sont les bonnes manières que tu as apprises. des leçons parfois dures de ta grand-mère, tu as retenu à quoi servait exactement chaque couvert existant et quelques autres petites choses tout aussi... utiles. (brother) ton frère, ton sang. sans doute la personne la plus important à tes yeux puisque tu as bien souvent laissé tomber des engagements pour être là pour lui. tu ne comprends pas tout ce qu'il peut bien faire de sa vie mais tu pourrais probablement tout lui pardonner. (litterature) tes parents ont tous les deux poursuivi une grande carrière dans le droit et s'attendaient naturellement à ce que leurs fils fassent de même. sauf que, toi, ce qui t'a toujours attiré, ce sont les mots. tu as toujours été doué pour parler mais encore plus pour écrire. (james watson) c'est comme ça que james watson a vu le jour. alors que tu étais encore au lycée, tu as commencé par poster quelques nouvelles en ligne, histoire d'y obtenir quelques avis. mais c'est quand ton premier roman a été édité que ce pseudonyme est devenu mondialement connu. jamais tu n'aurais osé imaginé avoir tant de succès, et pourtant... (sherlock holmes) tu as embarqué dans les aventures du détective dès ton plus jeune âge et les romans de sir arthur conan doyle sont vite entrés dans tes préférés. il t'est même arrivé de te perdre dans les rues de londres pour aller guetter le 221b baker street, au cas où le détective en sortirait. c'est d'ailleurs son acolyte qui t'a finalement inspiré pour ton pseudonyme. (parties) au lycée comme à l'université, si la littérature était incontestablement l'une de tes passions, tu étais cependant loin d'être un rat de bibliothèque. en réalité, quand il s'agissait de faire la fête, tu étais toujours dans les premiers partants. tu l'as souvent payé cher lorsqu'à des nuits blanches de folies devaient succéder de longues heures de rattrapage dans tes cours. mais tu savais ce que tu voulais et tu savais que seul le travail paierait, alors ça a toujours été une motivation suffisante. (fiancee) tu l'as rencontrée dans une soirée étudiante. le genre de rencontre qui peut paraître complètement banale. sauf qu'elle, elle était loin de l'être, tu l'as tout de suite vu. vous êtes ensemble depuis cinq ans, fiancés depuis trois. mais aujourd'hui, tu ne sais plus très bien où tu en es avec elle. tu l'aimes encore, mais les disputes trop nombreuses arrivent peu à peu au bout de ta patience. (mentor) lorsque tu es arrivé à wauwatosa pour prendre le poste d'assistant universitaire, tu as rencontré l'homme que tu allais devoir épauler. l'homme ou plutôt l'ours mal léché. pourtant, tu t'es très vite lié à lui et il est devenu un vrai mentor pour toi. il est d'ailleurs l'un des rares à être au courant pour ton roman et t'encourage à continuer dans cette voie, même si ce n'est pas la plus évidente. (charity) dès que tu le peux, tu donnes à des œuvres de bienfaisance. ça fait partie de ton éducation et tu estimes que, lorsqu'on a les moyens, c'est la moindre des choses d'aider un minimum. ta mère est d'ailleurs présidente d'un club qui organise des galas de charité à londres. alors autant dire que, des galas, tu en as connu des tas. (dance) c'est probablement le détail de ta vie que l'on connaît le moins de toi mais tu sais et aimes danser. avec les côtés moins amusants de ton éducation sont aussi venus les cours de danse et tu n'en as jamais manqué un. (dogs) tu adores les animaux, particulièrement les chiens. c'est pour ça que tu as adopté un jeune husky il y a deux ans. si ça ne tenait qu'à toi, toute la maison serait remplie d'animaux, mais tu doutes que cela plairait à ta fiancée. (children) très jeune déjà, tu prenais soin de tes cadets, cousins ou enfants des voisins, avec un plaisir non dissimulé. tu as toujours aimé les enfants. aujourd'hui, bien que tu aies toi-même gardé une âme d'enfant qui ressort parfois aux moments les plus inopportuns, tu es impatient d'avoir les tiens. mais il faut être deux à le vouloir pour cela et c'est sans doute pour cette raison que tu n'es pas encore papa.

PSEUDO : untamed heart. (jessica) ÂGE : on ne demande pas l'âge d'une dame, voyons RÉGION : l'infini et au-delà CONNEXION : dès que je peux . COMMENTAIRE : je vous aime tous sauf auden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: mia lopez (everything is fine)   

Revenir en haut Aller en bas
 

mia lopez (everything is fine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuu - Testeur :: ONCE UPON A TIME :: Apgujung ★-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit