AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 charlie scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

frog fonda ★

Messages : 214
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: charlie scott    Dim 28 Oct - 18:28

créative - timide - émotive - empathique - introvertie - passionnée - travailleuse - anxieuse - simple - effacée - rêveuse - pessimiste - désordonnée - perfectionniste - spontanée - autodidacte.
Charlie Scott


Née le 02/12/1995 (new york, usa), déclare sur l'honneur d'être célibataire et d'être actuellement guide au musée d'histoire de chicago et graphiste. Attestant se déplacer majoritairement en métro (subway).

Postule pour acquérir un bien de type type d'appartement, dans la résidence red building. Mlle Charlie Scott déclare avoir bien compris tous les termes de l'accord face à l'interview dont elle se soumet dans le cadre de l'acquisition de ce bien, sous la direction de Ulric Palone.








❞ Pouvez vous me parler des raisons de ce déménagement ? Pourquoi notre immeuble ?
Après avoir passé quelques années sur le campus universitaire, j'ai commencé à vouloir m'émanciper doucement et emménager dans un vrai appartement. J'ai l'impression qu'il est plus que temps que je prenne ma vie en main. Quand je suis tombée sur cette annonce pour une colocation dans votre immeuble, je me suis dit que ça ne me coûtait rien de venir visiter les lieux. J'ai eu un réel coup de coeur pour l'immeuble, la chaleur des briques, leur vécu, leur autenthicité. L'appartement m'a bien plu, c'est pourquoi je dépose aujourd'hui ma demande pour y emménager.
❞ Quel genre de locataire êtes-vous ?
Je crois pouvoir affirmer que je suis le genre de personne qui ne fait pas de vague. La plupart du temps, quand je ne travaille pas, je reste dans l'appartement à griffonner dans mon carnet des idées de design, devant une série télé. Je ne suis clairement pas celle qui va motiver les troupes pour faire une sortie ou celle qui va organiser la fête de l'année. Au contraire, j'aurais plutôt tendance à m'éclipser dans ma chambre jusqu'à ce que les invités aient quitté les lieux. Il m'arrive de rester et d'essayer de me fondre dans la masse, de me mêler à tous ces êtres qui me paraissent à des années lumières de moi, mais ce n'est généralement pas mon truc.
❞ Est-ce que vous êtes pour la colocation ou est-ce plus un choix de nécessité budgétaire ? quel est votre colocataire idéal ?
Pour être complètement honnête, j'aurais préféré pouvoir emménager dans un appartement seule, parce que je vis mieux seule qu'en collectivité. Je pense que c'est dû à ma personnalité un peu à l'écart, je me dis que je ne suis pas faite pour être avec d'autres personnes, que je dois probablement les ennuyer. Donc de base, la colocation est plus un choix budgétaire, car je ne pourrais pas me permettre de vivre seule même avec la participation financière de mes parents. Mais je pense aussi que la cohabitation avec d'autres personnes nous permet d'évoluer et ça me permettrait peut-être de ne pas toujours rester repliée sur moi-même, qui sait ? Mon colocataire idéal serait quelqu'un d'assez calme et discret, appréciant le silence avec qui je pourrais avoir des discussions intéressantes. En fait, tant que ce n'est pas un joueur de trompette qui répète huit heures par jour ou un fêtard qui organise des soirées un jour sur deux, ça me va.
❞ En ce qui concerne les voisins, quelle qualité est essentielle pour être un bon voisin à vos yeux ?
Tout comme pour mon colocataire idéal, un bon voisin est pour moi une personne tranquille, courtoise et respectueuse. Les murs des appartements sont loin d'être assez épais pour nous empêcher d'entendre ce qui se passe chez les uns et les autres, donc je deviendrais probablement folle si tout le monde faisait du boucan dans leur logement. Je ne demande pas des voisins aussi discrets que moi, tant qu'ils respectent que quand on rentre du travail le soir, on a parfois besoin de tranquillité. En fait, le voisin idéal pour moi, c'est une personne chaleureuse et respectueuse, voilà.


Avec l'accord des deux partis, mlle charlie scott emménagera le 15/01/2016.

Ulric Palone
Charlie Scott





chuu, cora(line). vingt-sept ans (cringe), suisse.
olivia holt. je suis déjà amoureuse de ce forum !
inventé. je me sens submergée par plein d'informations et d'émotions en arrivant ici, mais je me réjouis de faire ma petite place parmi vous. :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 214
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: charlie scott    Dim 28 Oct - 18:29

https://i.imgur.com/H8xepGB.gif

❝moved in : 21/10/2018
❝texts : 4
❝fallen leaves : 6
❝face, ©️ : olivia holt, lempika. (ava), sial (signa).
❝pseudo : chuu (cora).
❞age : des boucles blondes, le regard vieux comme le monde, tu n'as pourtant que vingt-deux ans.
❞job : officiellement diplômée comme graphiste, tu n'as pourtant trouvé qu'un stage rémunéré au lance-pierre. alors malgré ton envie de quitter le job que tu occupes depuis maintenant plus de quatre ans, tu continues de jouer les guides au musée d'histoire de chicago.
❞statut : ton coeur ne connaît pas l'amour, ce sentiment t'est étranger. ce n'est pas faute d'avoir essayé pourtant.
❞outlay : 1000 $


( not so scared to be lonely )
in the end, we all just want someone that chooses us.
over everyone else.
under any circumstances.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
avatar

frog fonda ★

Messages : 214
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: charlie scott    Lun 29 Oct - 23:46


charlie scott
sad birds still sing.
who i am

nom complet - charlie nora ellinor scott. un patronyme que tu portes avec fierté. un prénom mi-féminin mi-masculin, tes parents avant-gardistes des combats de genre. deux autres prénoms emprunts des peuples qui coulent dans ton sang. âge et lieu de naissance - tu as vu le jour il y a vingt-deux ans, un deux décembre, dans la ville éclectique de new york. ta vie se définissait par les contours de cette mégapole jusqu'au drame, il y a cinq ans. nationalité/origines - dans ton sang se mêlent l'ancien continent et le nouveau. une mère danoise, un père américain, un beau mélange. métier/occupation - tu es officiellement graphiste, diplômée il y a quelques mois à peine. mais les offres d'emploi se font rares, c'est pourquoi tu as accepté un stage à mi-temps payé au lance-pierre. pour pouvoir payer tes factures à la fin du mois, tu conserves ton job de guide au musée d'histoire de chicago tes jours de libre. l'atmosphère des lieux, l'odeur des siècles d'histoire te font tourner la tête avec délice. situation financière - tu te débrouilles, les entrées d'argent ne sont pas extraordinaires, mais elles restent correctes. et malgré ton envie d'indépendance, tes parents ne peuvent s'empêcher d'être inquiets et de t'envoyer une enveloppe pour être certains que tu ne finisses pas dans le rouge à la fin du mois. pour l'instant, tu parviens à t'en sortir en tout cas. situation familiale - il était une fois un père et une mère aimants. ils eurent un petit garçon, qu'ils aimèrent tellement qu'ils lui offrirent une petite soeur quelques années plus tard. mais un drame éclata cette famille dix-sept ans plus tard, un beau jour d'été. aujourd'hui, tu es tout ce qui reste à tes parents, dévastés par la perte d'un de leurs enfants, aveuglés par leur deuil, manquant de voir ce que cela a brisé en toi. statut civique - tu n'es pas certaine que ton coeur puisse aimer un jour. tu te complets dans un célibat, de cette façon tu es certaine de ne jamais pouvoir être blessée. l'idée de perdre un nouvel être cher t'est tout simplement insupportable, cette crainte te garderait éveillée jour et nuit si tu étais avec quelqu'un. orientation sexuelle - si tu soutiens toutes ces personnes qui aiment quels que soient l'identité ou le genre, tu sais pertinemment que ton propre coeur ne battrait que pour la gent masculine. plus que tout, tu aimes les regards profonds, emplis de constant renouveau et de douce langueur, les sourires francs et solaires. mais ces choses ne t'attireront que si elles habitent un homme. traits de caractères - il y a un avant et un après. avant, tu étais souriante. la vie était un cadeau que tu ne cessais de chérir, d'aimer, de remercier. tu étais probablement la joie de vivre personnifiée, l'insouciance à l'état pur. un vrai soleil autour duquel ta famille entière gravitait. puis, le drame. depuis, même tes parents ne te reconnaissent plus. cinq ans que tu es brisée, déconnectée de la réalité. tu es devenue le genre de personne qui ne sort presque jamais de chez elle, parce qu'elle préfère rester dans des endroits dans lesquels elle se sent bien. tu ne souhaites pas faire de vagues, tu préfères rester effacée, faire partie des meubles. anxiété, timidité, introversion... que de mots qui ne t'auraient jamais définie auparavant, et pourtant aujourd'hui ils expriment ce que tu es. l'optimiste du passé a fait place à une pessimiste désabusée. bien sûr, tu continues de vivre, de survivre, d'avance. tu n'aimes pas décevoir les gens, alors tu fais de ton mieux au quotidien. groupe - meetic. avatar - olivia holt. crédits - pinterest.

tell me more, tell me more

(max) tu étais très proche de ton grand frère max, si proche que c'en était presque fusionnel. il était la personne qui tenait le plus à toi, qui t'inspirait. c'était aussi celui qui te poussait à te surpasser, à croire en tes rêves. une belle âme, éternelle, dans un corps mortel. tu l'appris bien trop tôt. alors que tu avais dix-sept ans à peine, ton ange gardien s'éteignit, un brutal accident de voiture ayant ôté toute vie dans ses yeux bleus comme la nuit. (déconnectée) tu ne t'es jamais remise de la mort de max. la vie sans lui ne semble pas valoir la peine d'être vécue, et tu as contemplé l'idée de le rejoindre peu de temps après sa disparition. si tu es encore là aujourd'hui, c'est parce que tu sais que max t'en aurait voulu de te voir disparaître à ton tour. sa mort a brisé toute votre famille, mais tes parents n'ont jamais remarqué que c'était toi qui en souffrait le plus. (chicago) tu as déménagé à ta majorité, à plus de 1200 kilomètres de là, car tu avais besoin de fuir new york. c'est à chicago que tu as posé tes valises, entrepris les études que max t'aurait poussé à faire et tenté de continuer à vivre. il ne se passe pas un jour sans que tu ne penses à lui et ces pensées motivent la plupart de tes actions et réflexions. qu'aurait fait/dit max s'il était encore là ? (intertwined) un jour, il y a un peu plus de deux ans, tu as entendu parler de whisper, l'application qui permet d'échanger en tout anonymat. tu t'es dis pourquoi pas, tu n'avais rien à perdre après tout. parler à un(e) inconnu(e) te ferait peut-être du bien. en parler à un thérapeute n'avait rien fait, mais qui sait, avec quelqu'un qui avait vécu la même chose... ? c'est comme ça que tu as fait la connaissance de sam. sam, ou [pseudo]. quelques messages volés, un chagrin partagé, un numéro échangé. (sam) tu n'aurais jamais cru pouvoir retrouver du plaisir à discuter avec quelqu'un. pendant près de trois ans, tu t'étais sentie seule au monde. mais sam, lui, t'écoute sans jugement. il te remonte le moral. il te fait rire. rire, toi, tu ris. certes, ton coeur meurtri n'est pas encore guéri, mais au moins tu ressens de nouveau un peu de chaleur en toi. comme si sam avait su raviver le feu qui t'habitait autrefois, bien qu'il ne soit encore qu'une minuscule flamme. avec lui, tu retrouves goût à la vie, ne serait-ce que pour quelques heures précieuses chaque jour. tu ne sais pas du tout à quoi il ressemble, mais tu sais que le grain particulier de sa voix déclenche une envolée de papillons dans ton ventre. (graphisme) tu as toujours eu une affinitié particulière avec les arts, notamment avec le dessin et la calligraphie. tes coups de crayon ou de stylet te permettent de basculer dans une autre réalité, celle que tu crées avec tes doigts d'or. max t'encourageait à continuer là-dedans, c'est pourquoi tu es devenue graphiste. tu aimes passer tes soirées à griffonner dans ton carnet, enfoncée dans ton canapé. (musée) alors que tu étais étudiante, tu as trouvé un petit boulot au musée d'histoire de chicago, pour payer le loyer et autres factures. ton amour pour l'art et pour les vestiges du passé t'ont poussée à postuler là-bas. d'abord hôtesse d'accueil, tu as fini par devenir guide et présente les oeuvres vieilles de plusieurs siècles aux visiteurs curieux. (plantes) fut un temps où tu aurais adoré avoir une boule de poil à la maison. pourtant, aujourd'hui, tu as peur d'avoir une autre présence chez toi. peur d'être responsable d'une autre vie que la tienne. alors ton appartement regorge de plantes, le vert te redonnant un peu le sourire. (croix) tu n'as jamais été particulièrement croyante, tes parents non plus. vous êtes chrétiens, mais ça s'arrête là. max, lui, avait un rapport différent avec la religion. ça lui apportait quelque chose et il portait, caché sous ses vêtements, un collier avec un petit pendentif en forme de croix. alors même si tu n'es pas certaine d'être plus croyante aujourd'hui, tu portes ce pendentif jour après jour. au moins tu es certaine d'être plus proche de lui ainsi. (escalier) l'endroit que tu préfères au monde, c'est ce petit escalier de secours sur lequel donne la fenêtre du salon. tu y passes nombre de soirées, enroulée dans un plaid ou avec un chapeau de paille. qu'il vente, qu'il neige, qu'il fasse soleil, tu ne manquerais pour rien au monde le crépuscule jettant son voile de nuit sur la ville. la lune, cette vieille amie, veille sur toi et t'enveloppe alors de sa douce lueur. dans ces moments-là, tu te sens bien, presque vivante plus que survivante. des moments coupés du monde, hors du temps. des moments où tu es juste toi.

behind the scene

pseudo/prénom - chuu, cora(line). âge/localisation - vingt-sept ans (cringe), suisse. avis sur le forum - très très joli. :coeur: où l'avez-vous connu - un bazzart bizarre. pré-lien / inventé ? - inventé.  commentaire ? - j'ai envie de manger de la rhubarbe.
Code:
[b]olivia holt[/b] - charlie scott

si ma petite charlie vous inspire des liens, n'hésitez pas :coeur: ça sera avec plaisir  :pervers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuu-testeur.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: charlie scott    

Revenir en haut Aller en bas
 

charlie scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuu - Testeur :: ONCE UPON A TIME :: Apgujung ★-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit